Breaking News

Il y a 15 ans, les 51 points et 26 rebonds de Chris Webber

Les plus belles perfs

Sélectionné en première position de la Draft en 1993 par le Magic, il est échangé directement auxWarriors contre Penny Hardaway (alors numéro 3). Un choix judicieux, car Webber va exploser dans la Baie d’Oakland aux côtés de Latrell Sprewell et Chris Mullin, lui permettant d’être élu Rookie Of The Year avec une moyenne de 17,5 points et 9,1 rebonds par match.

Transféré aux Washington Bullets un an plus tard, en échange de Tom Gugliotta, Chris Webber retrouve son ami de toujours Juwan Howard. Après trois saisons dans la capitale fédérale, Webber est sélectionné pour la première fois de sa carrière au All Star Game, compilant des stats honorables avec 20,1 points et 10,3 rebonds de moyenne par match. Atteignant les playoffs pour la première fois en neuf ans, les Bullets se heurtent à un véritable mur, les Bulls de Michael Jordan et s’inclinent en trois manches. Un an plus tard, les Bullets devenus les Wizards, n’auront pas la chance de se qualifier pour les playoffs, et Webber sera immédiatement transféré dans une franchise moyenne : les Sacramento Kings.

cweb5Malgré sa réticence, Webber comprend qu’il peut former une équipe redoutable avec les arrivées de Peja Stojakovic, Jason Williams et de Vlade Divac. Atteignant les demies finales de conférences en 2001, les Kings vont devenir la meilleure équipe de la Ligue un an plus tard avec 61 victoires et 21 défaites, leur permettant de se hisser jusqu’aux finales de conférence. Cette belle aventure collective sera probablement l’un des meilleurs moments de sa carrière.

Ce qui nous amène à vous proposer l’une de ses plus belles performances sous les couleurs des Sacramento Kings. Le 5 janvier 2001, l »Arco Arena de Sacramento accueille les Pacers de l’Indiana. Dans une rencontre très disputée, les Kings vont malheureusement s’incliner d’un petit points sur le score de 103-102. Mais ce que les fans des Kings auront retenu de cette soirée, c »est l’excellente prestation de leur joueur fétiche. Ainsi, Chris Webber aura explosé les compteurs en plantant 51 points et en prenant 26 rebonds, agrémentés de 5 passes décisives, 3 interceptions, 2 contres, qui auront été insuffisants pour vaincre les Pacers de Reggie Miller.

LES 51 POINTS ET 26 REBONDS DE CHRIS WEBBER EN IMAGES

Crédits photos : Sports Illustrated/Getty Images

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (699 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s