Breaking News

11 janvier 1984 : 318 points marqués sans prolongation lors du Spurs vs Nuggets 

Matchs de légende

Denver - San Antonio 163 -155 le 11 janvier 1984 (c) DR

Il y a 33 ans, le match de saison régulière entre San Antonio et Denver s’était achevé sur le score de 163 à 155 en faveur de l’équipe du Colorado. Il s’agit du second match le plus prolifique de l’histoire de la NBA en termes de points marqués sans prolongation.

Un score final au tableau d’affichage tel que 163-155 peut s’apparenter à celui d’un All-Star Game NBA. Rien de cela. Ce score fleuve a été le résultat au terme des 48 minutes d’une rencontre de saison régulière le 11 janvier 1984. Ce jour-là, sans aucune prolongation donc, les San Antonio Spurs défiaient à l’exterieur les Denver Nuggets. Succès des joueurs de la franchise du Colorado. Le moindre que l’on puisse, c’est que les deux défenses n’ont pas été au rendez-vous. Il suffit de jeter un œil au score de chaque quart-temps pour s’en rendre compte :

  • 1er quart-temps : 47-40 pour Denver
  • 2eme quart-temps : 35-24 pour Denver
  • 3ème quart-temps : 38-35 pour San Antonio
  • 4ème quart-temps : 53-46 pour San Antonio

GERVIN (38 POINTS), VANDEWEGHE (50 POINTS)

Kiki Vandeweghe - 50 points avec Denver le 11 janvier 1984 (c) nba.com

Kiki Vandeweghe – 50 points avec Denver le 11 janvier 1984 (c) nba.com

Avec un score pareil, plusieurs joueurs de la rencontre avaient eu la main chaude aux shoots. Chez les Spurs, c’est la star George Gervin qui finissait meilleur scoreur de son équipe : 38 points à 15/24 aux tirs et 6/6 aux lancers-francs. John Lucas conclut avec un énorme double-double 23 points et 18 passes. 5 joueurs ont fini à plus de 10 points : Gene Banks et Edgar Jones (17 chacun), Artis Gilmore (15) puis Keith Edmonson et Mark Mcnamara (14 chacun).

Du côté de Denver, c’est Kiki Vandeweghe qui avait pris feu aux tirs : 50 points à 21/30 aux tirs et 7/7 aux lancers-francs (voir vidéo en fin d’article). Alex English en avait profité pour inscrire 25 points. Cinq joueurs des Nuggets avaient aussi marqué plus de 10 points : Dan Issel (17), Howard Carter (16), Mike Evans (12), Bill Hnazik (11) et Richard Anderson (10).

UN RECORD BATTU DE DEUX POINTS

Plus de deux ans après ce match, le record de 318 points marqués au terme du temps réglementaire a été battu. Le 2 novembre 1990, sans overtime, Denver s’est retrouvé encore impliqué dans une rencontre prolifique. Il s’agissait du premier match de la saison NBA pour ces deux équipes. Cette fois-ci les Nuggets s’étaient inclinés 162-158 (soit 320 points au total) face à Golden State et son trio de Warriors « Run TMC » en leader offensif. Chris Mullin, Tim Hardaway et Mitch Richmond avaient planté respectivement 38, 32 et 29 points. Pour Denver c’est Orlando Woolridge qui avait riposté aux attaques de ce trio de San Francisco avec 37 points.

Les 50 points de Kiki Vandeweghe lors de ce match

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (427 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s