Breaking News

[Happy Birthday] Marc Jackson, le Baby Shaq des Warriors

Portrait

Globe-Trotter européen depuis trois ans, le Baby Shaq des Warriors, Marc Jackson (42 ans aujourd’hui), est rentré au bercail, histoire de remuer quelques kilos dans les raquettes NBA. Résultat ! Golden State n’a jamais été aussi guerrier lors de la saison 2000-01, et le Marco aussi heureux sur la baie de San Francisco.

Marc Jackson n’a véritablement fait ses débuts NBA qu’à l’âge de de 25 ans, le 8 décembre 2000, à l’occasion de la réception des Toronto Raptors. Jusque là, Marco chauffait le banc des Warriors derrière un Eric Dampier accroché à son poste. et puis, Coach Cowens en bizutage à Oakland n’a plus le choix, car entre-temps Adonal Foyle a lui aussi mordu à la poussière.

Evidemment, ce n’est plus le même Jackson, à suer 40 minutes par match afin d’aider les potes d’Antawn Jamison à se sortir du gouffre de la Pacific Division. Mais à défaut d’aligner des succès, Marc Jackson enfile les paniers. une vingtaine face à Utah, 27 contre Portland, 26 contre Houston, avant de réaliser la meilleure performance pour un rookie cette saison-là. c’était le 19 décembre et Minnesota avait abdiqué sur le 31 points, 10 rebonds et 5 contres du rookie de Golden State. Le sourire jusqu’aux oreilles, et avec beaucoup d’humilité, Marc jackson avouera plus tard :

« C’est plus facile que face à des mecs dominants comme Antonio Davis, Kevin Willis, Karl Malone et Arvydas Sabonis. »

En fait, beaucoup d’observateurs, comme Ray Clifford, l’assistant des Warriors de l’époque, redécouvrait le gus de 1997, drafté au sortir de Temple.

marc3A l’époque, jugé trop frêle, Marc Jackson avait vu sa côte chuté en raison de sa sélection au deuxième tour de la Draft en 37ème position. Ceci étant, le natif de Philadelphie débuta sa carrière professionnelle en Europe en trouvant refuge à Tofas  Bursa en Turquie, avant d’émigrer en Espagne. Jackson va réaliser sa meilleure saison à Cantabria Torrelavega, signant une moyenne de 21,3 points et 9,3 rebonds, devenant ainsi le Don Marco des aficionados.

Suffisant, en tout cas, pour s’installer une année supplémentaire et confirmer son option de déménageur des raquettes à plus de 50% de réussite aux shoots avec toujours la même hargne aux rebonds. Evidemment, au sortir de la saison 1999-00, un énième training-camp attendait ce bon vieux Jackson. P.J Carlesimo n’étant pas innocent sur la Draft de l’intérieur, trois ans plus tôt, et a toujours gardé un œil sur le Baby Shaq et ne s’est pas gêné par l’intermédiaire des scouts, pour appuyer la candidature du colosse dans le roster des Warriors.  Résultat, en octobre 2000, Marc Jackson paraphe un contrat avec les Warriors, à hauteur de 2,3 millions d dollars.

« Jackson joue comme un vieux roublard de 35 ans, ce dont a justement besoin golden State », justifia P.J Carlesimo.

Marc Jackson n’a rien d’un surdoué, mais reste un adepte du « Hard Working », bosser dur en toute tranquillité, à l’ombre des stars NBA. Car Marc Jackson est avant tout un mec de l’ombre. et seule, un titre de Rookie of the Year lui aurait permis de mettre l’habit de lumière, mais du se contenter d’une nomination dans la NBA All-Rookie First Team. Malgré des moyennes de 13,2 points et 7,5 rebonds lors de son année rookie, les Warriors le transfèrent aux Timberwolves de Minnesota en février 2002. En 2003, Marc Jackson signa avec les 76ers de Philadelphie, avec lesquels il réalisa une saison 2004-05 plus que correcte avec 12 points et 5 rebonds de moyenne, avant de sombrer aux Nets l’année suivante et aux Hornets. Clôturant sa carrière en Europe jusqu’en 2010, Marc Jackson est aujourd’huI analyste NCAA pour CBS.

SES STATS NBA

  • Points: 3 238 soit 8.4 par match.
  • Rebonds: 1 655 soit 4,3 par match.
  • Passes: 311  soit 0,8 par match
  • Matchs: 387 match NBA dont 106 en tant que titulaire

SON PALMARÈS

  • Élu au sein de la NBA All Rookie First Team en 2001
  • Atlantic 10 Player en 1997

LA CARRIÈRE DE MARK JACKSON EN IMAGES

Crédits photo : Sports Illustrated/Getty Images

Advertisements
About Patrick Parizot (670 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s