Breaking News

[Happy Birthday] Stéphane Lauvergne, le bûcheron Auvergnat

France

Stéphane Lauvergne, une puissance de la nature (c) FFBB

Papa de Joffrey, Stéphane Lauvergne (49 ans aujourd’hui) a connu une carrière sportive bien mouvementée. Passé par par Clermont, Nantes, Cholet ou encore Mulhouse, il refait surface sous les couleurs du PSG Racing en 1992 où il sera nommé capitaine, avant de se diriger vers Levallois pour porter le mythique maillot des Cardiac Kids. 

Jeune, Stéphane Lauvergne a touché à tout : cyclisme, judo, natation, football, athlétisme… mais son 1,98m l’amène rapidement à tâter le cuir orange. A 13 ans il fait ses années en jeunes à l’Amicale Laïque de Fontgiève, à Clermont-Ferrand. A 16 ans, il évolue déjà en Nationale 3, à Chamalières et fait la navette entre son club et le Centre Fédéral. En 1985, il rejoint la ProB, en enfilant le maillot de Clermont, mais ce n’est que le début d’une longue carrière.

Stéphane Lauvergne en Equipe de France @ FFBB

Stéphane Lauvergne en Equipe de France @ FFBB

Ayant besoin d’une bonne dose de confiance pour recharger les batteries, il signe au Racing PSG, où il sera nommé… capitaine d’une équipe expérimentée avec Dubuisson, Hufnagel et Cie. La carrière de Lauvergne redémarre dans le bon sens. La saison suivante, en compagnie de Yann Bonato, est aussi séduisante (4ème de la saison régulière), mais le PSG Racing se fera sortir en demie par l’Olympique d’Antibes. Les années passent et Lauvergne court toujours après un titre… Il passe chez le voisin à l’intersaison, pour enfiler le mythique maillot jaune des Cardiac Kids de Levallois. Stéphane Lauvergne encadre alors toute une flopée de (très) jeunes joueurs prometteurs : Sonko, Zig, Giffa, Masingue, Essart ou encore l’américain Wendell Alexis, et il s’éclate.

En 1997, Levallois descend en ProB pour des raisons financières mais, malgré des bilans mitigés, l’aventure des Kids de Ron Stewart a marquée l’histoire du basket français. Et Stéphane était le socle de cette équipe.Il signe son premier contrat pro avec le Nantes BC, où ses stats resteront discrètes (5,7pts 1,6 rbds en 87-88, date de la création de la LNB), mais Stéphane s’avère être un fort défenseur, un travailleur de l’ombre reconnu et un joueur d’équipe formidable. Ces qualités l’amèneront à enfiler le maillot Bleu lors de l’Eurobasket 89 à Zagreb, où il partagera la raquette avec… Skeeter Jackson. Le coach Jean-Paul Rebatet l’emmène ensuite avec lui à Cholet Basket, où il dispute deux belles saisons (7,6 & 2,4, puis 10,8 pts – 2,8 rbds), mais malheureusement, les problèmes économiques du club des Mauges l’envoient vers Mulhouse, où la sauce ne prendra jamais vraiment… Stéphane déprime. Heureusement la naissance de son petit gars Joffrey lui redonne un peu de peps.

Entre 1997 et 1999, il joue chez les éphémères Spacers de Toulouse de Laurent Buffard, mais l’expérience est aussi écourtée à cause d’une liquidation du club, dont les caisses sont vides. Décidément, après Cholet, Levallois, et Toulouse…

Il file à l’ASVEL où il espère bien jouer le titre et retrouve Mous Sonko, mais aussi Jim Bilba, Shea Seals ou Jay Larranaga. Malheureusement pour lui, cette année 2000 appartient au CSP Limoges qui bat Villeurbanne en finale du championnat.

Lauvergne partira finir une carrière bien remplie chez lui, à Clermont, où il passera en quelques années de la N2 à la ProB. Une belle fin de carrière pour un grand joueur qui portera au final 21 fois le maillot Bleu (3,1 pts) entre 1988 et 1995.

Advertisements
About Sandy RonD'1 (16 Articles)
Breizh Ball Don't Lie...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s