Breaking News

26 janvier 1991, les 30 points en un quart-temps de Vernon Maxwell

Les plus belles perfs

Capable du pire comme du meilleur, de prendre feu à tout moment et de planter 40 points, Vernon Maxwell, était également un grand défenseur (il a notamment posé beaucoup de problèmes à MJ) et l’un des meilleurs shooteurs des années 90’s. 

Drafté en 47ème position de la draft 1988 par les Nuggets, Vernon Maxwell est immédiatement tradé aux Spurs de San Antonio contre un second tour de draft. une des franchises les plus faibles de la ligue. Sur le plan personnel, il réalise une saison correcte pour un rookie avec 11 points, 4 passes et 3 rebonds, mais comme on pouvait s’y attendre San Antonio termine la saison avec un bilan désastreux de 21 victoires et 61 défaites.

vernom8L’année suivante, Maxwell est tradé en cours de saison aux Rockets contre du cash. C’est dans le Texas qu’il réalisera les meilleures saisons de sa carrière et remportera deux titres NBA, et deviendra véritablement une gâchette de luxe derrière les stars que sont Hakeem Olajuwon, Kenny Smith et Otis Thorpe.

Dès la saison 90-91, Maxwell frappe fort en augmentant toutes ses stats (17 points, 4 passes, 3 rebonds et 1.5 interceptions par match) et devient le joueur qui a marqué le plus de tir à trois points durant cette saison. Lors de cette même année, le 26 janvier 1991, l’arrière des Rockets devient par la même occasion le cinquième joueur de l’histoire de la Ligue à marquer 30 points ou plus en un quart temps, bien loin des 37 unités de Klay Thompson.

Avec 51 points à 14 sur 25 aux tirs, 4 sur 10 à trois-pts, 19 sur 22 aux lancers en 46 minutes de temps de jeu, Vernon Maxwell a permis aux Rockets de Houston de s’imposer à domicile contre les Cavs de Cleveland sur le score de 103-97. En cmpilant la bagatelle de 30 points dans le dernier quart temps, Maxwell a ainsi rejoint à l’époque un club très fermé composé de Wilt Chamberlain, David Thompson, George Gervin et de Michael Jordan

LES 51 POINTS DE VERNON MAXWELL EN IMAGES

Crédits photo : Ball Is Life

Advertisements
About Patrick Parizot (676 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s