Breaking News

[Performance] 2010 : Kevin Love, la preuve par 31

Les plus belles perfs

Avant de devenir champion NBA aux côtés de Lebron James en 2016, il faut se rappeler que Kevin Love se morfondait dans le Minnesota. Au sein d’une franchise qui se traînait un sacré blues au fin fond des classements de la grande ligue, Kevin pouvait en profiter pour faire des stats. Comme par exemple ce soir de Novembre 2010 contre les Knicks.

La dernière fois qu’un joueur NBA avait affolé les compteurs avec des stats en mode 30/30 minimum, c’était en 1982. Ce soir là, c’est le regretté Moses Malone qui avait écarté à lui seul les Seattle Supersonics en compilant 38 points et 32 rebonds. Une performance 5 étoiles. Preuve de la singularité de cette statistique, il faudra attendre 28 ans avant que le code 30/30 soit de nouveau activé. Et c’est au tout jeune Kevin Love que l’on doit le retour de cette statistique folle.

AMOUR POINTS ET REBONDS

La saison 2010/2011 vient à peine de commencer, nous sommes le 12 Novembre 2010. Les 15 232 spectateurs du  Target Center ne le savent pas encore au moment de l’entre-deux, mais ils vont assister à une performance historique. Les Knicks se pointent à Minneapolis, et autant dire que cette rencontre ne déchaîne pas les foules. Les deux franchises affichent déjà des bilans négatifs après 9 rencontres de saison régulière. Du côté de New-York, Amare Stoudemire fait figure de tête de gondole au sein d’un roster bancal qui sera renforcé au cours de la saison par Carmelo Anthony. En ce qui concerne Minneapolis, la franchise n’a rien de bien folichon à proposer. Comme depuis plusieurs saisons d’ailleurs. Une seule pépite tire son épingle du jeu au sein de cette équipe, elle s’appelle Kevin Love. Fraîchement drafté en 2008 par Memphis et envoyé illico dans le Minnesota, l’ancien d’UCLA enchaîne les performances remarquées, et les projecteurs sont braqués sur lui. Il sort d’un match face aux Lakers où en plus de claquer 23 points, il en profite pour gober 24 rebonds. Les attentes envers le jeune Californien de 22 ans sont nombreuses après une saison 2009/2010 conclue en double double (14 points et 11 rebonds de moyenne). Et face à la team en provenance de Gotham City, Kevin Love va envoyer du rêve à tous ses fans et confirmer qu’il peut dans le futur devenir un joueur majeur.

Menés 65-51 à la pause, Les Wolves sont dans le dur à l’entame du 3ème quart-temps. L’écart continue de grandir, et avec un déficit de 21 points on ne donne pas cher de la peau des joueurs de Kurt Rambis. C’est le moment choisi par l’ailier fort pour enfiler sa tenue de sauveur. Il active le mode 30/30 et c’est partie pour une folle remontée . Minnesota revient dans le match et Kevin attrape tout ce qui ressemble à une balle orange. Il arrache 15 rebonds en 12 minutes. Le quatrième quart-temps est un supplice pour les Knicks qui encaisse par une meute de loups déchaînée un violent 32-16. A deux minutes du terme de la partie, Kevin Love rejoint le banc sous une standing ovation méritée. New-York se laisse surprendre et les Wolves s’imposent 112/113. Kevin Love boucle la rencontre avec 31 rebonds ; 19 défensifs et 12 offensifs. Il y ajoute donc 31 points, 1 contre et 5 passes décisives en 40 minutes de jeu pour s’offrir une ligne de stats affolantes. 28 ans qu’on avait pas vu ça. Et d’ailleurs, depuis ce soir de Novembre 2010, on attend toujours qu’un joueur active de nouveau le code 30/30.

Advertisements
About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s