Breaking News

[NCAA] Le game-winner signé Aaron Brooks avec Oregon

NCAA

La joie de Aaron Brooks après le succès de Oregon vs UCLA (c) The Oregonian

Âgé de 32 ans depuis le 15 janvier, Aaron Brooks se souviendra de son shoot réussi et précieux en faveur de l’université d’Oregon en janvier 2007. Joueur senior des Ducks cette saison-là, contre UCLA, il a délivré son équipe à domicile pour lui donner la victoire sur ce tir dans les dernières secondes. Détails.

Évoluant au lycée de Franklin à Washington à côté de Seattle, Aaron Brooks poursuit sa scolarité en rejoignant la fac d’Oregon en 2003. Pour sa dernière année universitaire, en tant que senior, il y a 10 ans, le meneur actuel d’Indiana avait inscrit à la Mccarthur Court d’Oregon le game-winner de la partie face à UCLA (Darren Collison, Aaron Afflalo, Luc Mbah Moute, Russell Westbrook).

Le 6 janvier 2007, avec une égalité parfaite 66-66 et 22 secondes à jouer, le meneur prit le ballon, traversa le terrain et rentra un jump shot. Bingo. Brooks donna deux points d’avance aux Ducks. Il resta 13 secondes à jouer et à UCLA pour reprendre l’avantage au score.

OREGON INFLIGEA SA PREMIÈRE DÉFAITE A UCLA

Les Bruins qui avaient égalisé à 66 partout grâce à un 3-point de Darren Collison, n’avaient pas su tirer profit de la dernière possession du match. Aucun autre tir ne sera alors marqué. Le shoot longue distance de Josh Shipp était très court. Victoire des Ducks d’Oregon 68-66 grâce aux 25 points de Brooks. Un véritable exploit pour Oregon qui battait le numéro 1 de la fac de tous les Etats-Unis en infligeant aux Bruins leur première défaite de la saison 2006-2007, stoppant ainsi leur série de 14 victoires consécutives. Le shoot de Brooks restera ainsi dans les mémoires des fans des Ducks en NCAA.

Après la fin du match, les supporters d’Oregon avaient du mal à contenir leur joie et s’étaient littéralement jetés sur les joueurs pour les féliciter de cette victoire remarquable. Une vraie communion s’est crée.

Aaron Brooks - Oregon Ducks (c) AP

Aaron Brooks – Oregon Ducks (c) AP

Pourtant, les Ducks avaient failli vivre un enfer. Ils menaient de 9 points à 4 minutes du terme de la rencontre avant de se faire remonter par UCLA : 64-55.

Aaron Brooks termina bien sa dernière année en NCAA pour les Ducks avec des moyennes de 17,7 points, 4,3 rebonds et 4,3 passes en 35 matchs disputés.

10 ans après ce tir, un autre Brooks, Dillon de son prénom avait inscrit fin décembre un panier à 3-points au buzzer pour Oregon, victorieux 89-87. Et deviner face à qui ? UCLA. Quelle étrange coïncidence. Ces deux Brooks n’ont pourtant aucun lien de parenté.

Les 4 dernières minutes de UCLA-Oregon

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (427 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s