Breaking News

Le match rétro de la semaine : All Star Game 1998 – New York

Nous sommes à quelques jours de la pause all-star, l’occasion pour nous de vous proposer une édition et pas n’importe laquelle, 1998 au Madison Square Garden avec une foule de stars, des vétérans et des jeunes loups qui ont faim. Le show peut commencer avec Michael Jordan en maître de cérémonie.

Ca n’a pas dû être amusant pour les fans des Knicks d’organiser le all-star week-end sans qu’aucun de leurs joueurs ne soit sélectionné. Pas de Patrick Ewing blessé très tôt dans la saison, pas d’Allan Houston qui ne décolle pas et les cernes de Jeff Van Gundy ne cessent d’empirer. Après les festivités qui ont été assez pauvre comme un piètre concours à trois points, un rookie game sympa sans plus et l’annulation du slam dunk contest au profit du.. 2ball, on passe enfin aux choses sérieuses. Alors que nous subissons depuis une dizaine d’années à une mascarade pour le match des étoiles, à l’époque, c’était l’éclate. De l’intensité, de la défense, un jeu plus au moins diversifié plutôt que de se contenter à laisser les copains dunker et shooter à trois points à tout va.

1998 est un grand changement comparé aux années précédentes. Beaucoup d’habitués ne sont plus de la fête, soit blessés, soit plus au niveau pour mériter une sélection. Ainsi pas de Scottie Pippen qui revenait doucement d’une blessure, pas de John Stockton pour la même raison, aucun pensionnaire du big three de papys, Hakeem Olajuwon, Charles Barkley ou Clyde Drexler ni les deux « frangins » de Georgetown, Patrick Ewing et Alonzo Mourning. Parmi les abonnés à cette fête du basket, on a tout de même un joli panel comme Michael Jordan bien entendu, Karl Malone, David Robinson, Gary Payton, Mitch Richmond, Reggie Miller, Shaquille O’Neal, Glen Rice, Grant Hill, Dikembe Mutombo ou encore Shawn Kemp qui évolue pour la première et dernière fois au sein de la conférence Est avant de connaître un déclin fracassant.

La jeunesse au pouvoir! Tim Duncan, le rookie sensationnel des Spurs, sélectionné dès sa première saison en NBA, Kobe Bryant dont on attend beaucoup d’un duel contre MJ, Kevin Garnett, Eddie Jones, Nick Van Exel, Antoine Walker, Jason Kidd. Ceux qui sont là pour la seule et unique fois de leur carrière, Rik Smits, Jayson Williams, Steve Smith ou ceux qui viennent là de temps en temps avec mérite, Tim Hardaway et Vin Baker. Le cas le plus épineux reste Penny Hardaway qui n’est présent que par le vote du public, lui qui a peu joué pour ses pépins physique. Un match très appréciable où Mike fait régner sa loi. Au choix, la version française avec George Eddy et Eric Besnard ou l’original.

LE BOX SCORE 

Cliquez ici

LE MATCH EN INTÉGRALITÉ EN VF

LE MATCH EN INTÉGRALITÉ EN VO

Crédits photo : NBA.com

Advertisements
About Pred (273 Articles)
Fan de MJ, d'Hakeem, Bird et Sir Charles notamment, déteste les Sonics et le Thunder, peu d'amour pour les Lakers, mais adore par-dessus tout le basket "tough". A passé plus de 10 ans sur la toile basket à débattre et râler comme tout vieux qui se respecte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s