Breaking News

[Happy Birthday] Jean Galle, le sorcier calaisien

Portrait

Aujourd’hui nous fêtons les 81 ans d’un grand monsieur du basket-ball. Nous parlons bien entendu de Jean Galle, entraîneur emblématique de la balle orange hexagonale. Le calaisien a marqué de son empreinte le basket français durant plusieurs décennies. Basket Retro revient pour vous sur cette riche carrière sur les bancs de l’élite du basket tricolore…

Né à Calais en 1936, Jean Galle fait ses premières armes dans le nord d’abord sur ses terres à Calais, puis à Dunkerque et enfin à Grand-Fort-Philippe. Sa carrière de joueur est ainsi assez modeste. Ce professeur d’éducation physique s’oriente en effet rapidement vers le coaching. En 1967, il devient entraîneur de l’AS Berck alors en Nationale 3.

L’EPOPEE DE L’AS BERCK

Les frères Jean et Pierre Galle en couverture de l'Equipe lors du second sacre de l'AS Berck en 1974

Les frères Jean et Pierre Galle en couverture de l’Equipe lors du second sacre de l’AS Berck en 1974

L’arrivée des frères Galle marque un tournant dans l’histoire de l’AS Berck. En effet, quand Jean (31 ans) s’installe sur le banc, son petit frère Pierre (22 ans) devient le meneur de jeu de la formation de la Côte d’Opale. Berck grimpe un à un les échelons de la hiérarchie et s’installe dès 1970 dans l’élite. Les hommes de Jean Galle terminent milieu tableau lors de leur première saison notamment grâce à son américain John Gidding et ses 21,9 points de moyenne. L’année suivante, l’AS Berck commence à prendre les choses en main en terminant 4ème en 1972 et rafle deux titres de champion de France en 1973 et 1974.

L’apothéose est atteint quand les nordistes réalisent un excellent parcours en Coupe d’Europe des clubs champions, l’ancêtre de l’Euroleague. En ce début d’année 1970, le trône européen est trusté par le club italien de Varèse (5 titres entre 1970 et 1976 et une finale perdue en 1974). Les berckois vont échouer deux années de suite en demi-finale de la coupe d’Europe, tombant en 1974 face au grand Real de Madrid et en 1975 contre Varèse. La demi-finale retour contre Madrid en 1974 restera d’ailleurs dans les mémoires. A la suite d’une sombre histoire de primes non versées, certains joueurs de Berck décident de faire grève et de ne pas jouer la demi. L’équipe se trouve ainsi amputée de plusieurs de ses membres et Jean Galle se voit même contraint de renfiler le short. Battus au match aller 99 à 67, les hommes de Galle s’inclinent logiquement 95 à 81 au match retour. Il faudra attendre 1993 et le CSP Limoges pour voir un club français faire mieux en coupe d’Europe. L’AS Berck se maintiendra dans l’élite jusqu’en 1980 où le club en proie à de graves difficultés financières s’engouffrera dans les limbes des divisions inférieures du basket français.

Jean Galle et Ken Gardner meilleur marqueur de Berck en 1973 (22,7 points de moyenne) lors de l'Eurobasket 2015 en France.

Jean Galle et Ken Gardner meilleur marqueur de Berck en 1973 (22,7 points de moyenne) lors de l’Eurobasket 2015 en France.

UN ENTRAINEUR NOMADE

Jean Galle quitte Berck l’année suivante en 1976 pour le Caen Basket Club. Cette arrivée en terres normandes constitue la première étape du petit tour de France que réalisera le technicien calaisien durant les années 1980. Entre 1976 et 1989, Jean Galle connaît quatre clubs aux autre coins de la France : Caen, Mulhouse, Vichy et Cholet. Son arrivée en Basse-Normandie est dans la lignée de son expérience berckoise puisqu’il installe Caen sur le podium du championnat de France sans discontinuer jusqu’en 1980 (2e en 1977 et 1979, 3e en 1978). Après un passage à Mulhouse moins faste avec notamment une relégation en 1983 puis Vichy entre 1983 et 1987, il rejoint le Cholet Basket avec lequel il va connaître un nouvel âge d’or.

A LA TÊTE DES BLEUS

Alors qu’il est encore sur le banc de Vichy, le Calaisien devient sélectionneur des bleus en 1985. Il succède à Jean Luent, sélectionneur entre 1983 et 1985. Les bleus sortent d’une 6ème place à l’Euro 85, d’une 11ème aux JO de Los Angeles et n’ont plus connu les championnats du monde depuis 1963. Sa première campagne l’emmène en Espagne pour les championnats du monde 1986. Quelques mois avant le début de la compétition, le 21 novembre 1985, Hervé Dubuisson claquait 51 points contre la Grèce lors du célèbre match d’Equerdreville, établissant ainsi un record de points en équipe de France. Malgré la performance du Dub, les bleus s’étaient inclinés face aux coéquipiers de Nikos Galis. Ce championnat du monde s’annonce donc compliqué surtout que la France se trouve dans le même groupe au premier tour que le Brésil, l’Espagne et la Grèce. Les tricolores échouent de peu à sortir de ce groupe A mais s’octroient tout de même le scalp du Brésil d’Oscar Schmidt (93 à 85) mais échouant de 4 et 3 petits points respectivement face à l’Espagne et à la Grèce. La France se classe 13ème de ce championnat du monde.

Jean Galle, Ken Gardner et Hervé Dubuisson en 2015.

Jean Galle, Ken Gardner et Hervé Dubuisson en 2015.

Pour sa seconde campagne, Jean Galle retrouve l’Espagne et la Grèce au premier tour de l’Euro 87. Ce premier tour n’est pas glorieux. Les bleus se font gifler par l’Espagne 111 à 70 puis par l’URSS 107 à 78. La Grèce, cette fois-ci à domicile inflige un petit 82 à 69 aux tricolores. La France est éliminée dès le premier tour avec seulement une victoire contre la Roumanie. En match de classement, l’équipe de France parvient à battre l’Israël et les Pays-Bas pour grimper péniblement sur la 9ème place du championnat d’Europe 1987.

LE SORCIER DES MAUGES

Jean Galle - ex-coach de Cholet et Gravelines (c) cholet-basket.com

Jean Galle – ex-coach de Cholet et Gravelines (c) cholet-basket.com

Quand Jean Galle pose ses valises dans les Mauges à Cholet en 1987. Le club vient tout juste de monter dans l’élite. Pour sa première saison, le coach Galle place son nouveau club directement sur le devant de la scène. Cholet termine 3ème de la saison régulière derrière Limoges et Monaco. L’ASVEL en deux manches en quarts puis Nantes en trois en demi et les choletais emmenés par l’américain Graylin Warner (25,4 points de moyenne) se retrouvent en finale face au CSP en 1988. Limoges fait plier les blancs et rouges en deux manches (92 à 78 et 86 à 79). Une autre finale sera perdue la même année face au CSP lors du premier Tournoi des AS (88 à 85). La belle saison sera tout de même récompensée par le titre de meilleur entraîneur pour Jean Galle.

L’année suivante, Cholet retrouvera la finale du Tournoi des AS mais se fera surprendre par l’équipe surprise de Mulhouse et un tir au buzzer de Ron Davis. L’équipe termine à la deuxième place de la saison régulière mais se fait sortir en demi-finale des playoffs par Orthez. Ces deux saisons, bien que frustrantes puisque Cholet sera souvent placé mais peu de fois gagnant, contribuèrent à forger la légende de Jean Galle, désormais surnommé par les supporteurs de la Meilleraie : le sorcier des Mauges.

RETOUR DANS LE PAS-DE-CALAIS PUIS DANS LES MAUGES

En 1989, Jean Galle fait son retour en terres du Nord à Gravelines, là encore tout juste promu. Le sorcier calaisien participe à l’éclosion du club dans l’élite du basket français notamment en emmenant ses hommes à deux 4ème place en 1992 et 1993. Cependant à partir de 1995, le club nordiste connaît de graves difficultés financières. Les résultats ne sont également pas au rendez-vous et l’expérience tourne court. Gravelines ne devra son salut en Pro A qu’à l’arrêt de Lyon. Jean Galle retourne à Cholet également en difficulté en championnat pour une dernière mission sauvetage. Le Cholet Basket terminera l’exercice 1995-1996 à la 13ème place sur 16 et se maintiendra. L’année suivante, Galle quittera le banc pour occuper un poste de directeur sportif au sein de la formation choletaise. Le natif de Calais aura passé près de trente ans sur les bancs de l’élite de la balle orange hexagonale marquant de son empreinte indélébile l’histoire du basket français.

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Hector (28 Articles)
aime les vieux grimoires surtout quand ils parlent de basket et de l'ALM Evreux Basket !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s