Breaking News

UCLA et la naissance du premier Big Three universitaire de l’histoire

NCAA

Il n’est de plus grandes dynasties universitaires que celle des Bruins d’UCLA. Emmenés par un coach de légende, le regretté John Wooden, les Bruins écrasèrent tout sur leur passage dans les années 60-70. 10 titres universitaires,7 titres consécutifs (de 1967 à 1973), 88 victoires consécutives (de 1971 à 1974). Ces records titanesques ne sont à ce jour même pas approchés. Mais alors quelles sont les raisons de cette incroyable longévité? 

WHO’S DADDY ?

800px-John_Wooden_-_Southern_Campus_1960Considéré par tous comme le plus grand entraîneur des sports universitaires américains, John Wooden est le mentor, le leader, et le visage de cette équipe universitaire. C’est en 1948 qu’il se décide à rejoindre la Californie, et déjà à cette époque sa réputation n’est plus à faire. Auréolé d’un titre de champion de conférence avec Indiana State, il se démarque en refusant de se rendre au tournoi national (NAIB). En effet, celle-ci n’autorise pas les joueurs Afro-Américains à participer à cette compétition. Celle-ci changera de position l’année suivante et pour la petite histoire, Clarence Walker deviendra le premier joueur de couleur à disputer les phases finales de cette compétition. Véritable visionnaire, et sachant exploiter les qualités de ses joueurs, il fera des Bruins de cette époque, la plus grande équipe universitaire de basket-ball de tous les temps.

LE PREMIER BIG THREE UNIVERSITAIRE

  • Lewis Alcindor alias « Kareem Abdul-Jabbar » : A cette époque Lewis n’est pas encore Kareem et pourtant… Une anomalie, telle est la vision des autres joueurs universitaires qui croiseront la route du premier géant New-Yorkais. Rapide, adroit, acharné du rebond et disposant d’une intelligence largement au-dessus de la moyenne, tous ces atouts font de lui un véritable char d’assaut, détruisant les raquettes universitaires les unes après les autres. Lui, le gamin de New-York, dans une ligue où les joueurs de couleurs sont mal vus à tel point qu’une règle sera décidée par les autorités de la ligue afin de diminuer son impact dans le jeu l’Alcindor rule. Que nenni, la légende est en route et aucune équipe ne pourra empêcher les Bruins de rafler encore un nouveau titre. À la fin de sa carrière universitaire, il compilera 26,4 pts, 15,5 rebonds et affichera un taux de 64% au tir. En 2006 il sera intronisé au N.C.B Hall of fame.
  • Bill Walton : fidèle lieutenant de Alcindor, il est connu pour avoir réalisé une des performances les plus abouties de l’histoire du championnat de NCAA Basketball. En effet en 1973 contre Memphis State, il rentrera 21 paniers sur 22 (u kidding me!). M.O.P du final four 1972 et 1973 , il rejoignit, également en 2006, son compère de l’époque au panthéon du basket universitaire.
  • Jamaal Wilkes : Le coéquipier parfait. Compilant  15,0 points ; 7,4 rebonds à 51,4 % durant sa carrière universitaire, il est un élément séculaire de la réussite des Bruins à tel point que son entraîneur de l’époque déclarera, à son sujet « Je voudrais un joueur qui soit un bon étudiant, poli, courtois, bon équipier, bon défenseur et rebondeur, un bon joueur dans la raquette et bon shooteur extérieur. Pourquoi ne pas prendre Jamaal Wilkes et en être cette définition». Et, pourtant, il ne sera pas introduit au Panthéon aux côtés de ses coéquipiers de l’époque. La consécration viendra plus tard, en 2012, où il sera introduit au basket-ball  Hall of Fame pour sa fabuleuse carrière en Californie (Warriors et Lakers).

20 années s’écouleront avant de voir à nouveau les Bruins dominer le basket universitaire américain. 20 années qui ont offert à la Californie une des plus belles pages de son histoire basket et quelque chose me dit que nos trois larrons ne sont pas étrangers à la chose, mais cela, cher fans de Basket rétro, c’est une autre histoire…

LES 44 POINTS DE BILL WALTON EN FINALE

crédits photos : Associated Students, University of California

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Nicolas Abila (23 Articles)
Rédacteur Basket rétro, @Belile81

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s