Breaking News

Tom Hammonds, des parquets NBA aux courses de Hot Rods !

Portrait

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Tom Hammonds est né le 27 mars 1967 à Fort Walton Beach en Floride. Il fête aujourd’hui ses 50 ans. Si sa carrière professionnelle dans la Grande Ligue ne restera pas dans la légende, mais sa reconversion sportive a été réussie, et à toute vitesse !

Après être passé par le lycée des Bulldogs de Crestview en Floride (dont il intègrera le Hall of Fame en 2012), Tom Hammonds est repéré par Geogia Tech qu’il intègre alors en 1985. Dès sa saison freshman, le coach Bobby Cremins l’impose dans le 5 majeur, aux côtés de John Salley (futur Piston), Duane Ferrell (futur Hawk) et bien évidemment Mark Price (futur Cavalier) ! Georgia Tech terminera la saison avec un bilan de 27-7 (2nd de la Atlantic Coast Conference derrière Duke). mais s’incline cependant au 3ème tour de la March Madness contre Louisiana State. Pour sa saison sophomore, l’équipe perd John Salley et Mark Price pour tenter leur chance en NBA et les résultats s’en ressentent (16-13 et 5ème de la ACC), mais Tom Hammonds prend ses responsabilités et ses statistiques progressent.

La sortie du tournoi final sera évidemment rapide, dès le 1er tour, et une nouvelle fois contre Louisiana State. Lors de sa saison junior, l’équipe enregistre l’arrivée d’un futur joueur NBA, en la personne de Dennis Scott (futur Magic). Tom Hammonds s’impose enfin comme le leader naturel (meilleur marqueur et rebondeur) et l’équipe progresse pour finir avec un bilan de 22-10. Mais l’aventure, au tournoi final, s’arrête dès le second tour contre Richmond avec un non match de Hammonds (8 pts et 5 rbds). Lors de sa saison senior, l’équipe perd Duane Ferrell parti chez les Atlanta Hawks et les résultats stagnent car Georgia Tech ne se repose quasiment que sur Tom Hammonds et Dennis Scott (et à un degré moindre svvur Brian Oliver (qui ne percera pas vraiment en NBA). Le bilan de 20-12 se traduira par une élimination dès le 1er tour du tournoi final contre Texas.

Lors de la Draft 1989, Tom Hammonds est sélectionné en 9ème position par les Washington Bullets. Ses deux premières saisons, Hammonds sortira du banc pour environ 5 pts et 3 rbds pour 14 minutes par match. Cependant sa 3ème saison sera de bien meilleure facture avec des statistiques doublées, profitant d’un effectif très faible à son poste cette saison-là. L’aventure dans la capitale s’arrête là puisque le club l’échange le 19 février 1992 contre Rex Chapman aux Charlotte Hornets.

Mais la saison 1992-1993 tournera court à Charlotte pour Tom Hammonds puisque le poste 4 est déjà fortement occupé par un jeune joueur talentueux du nom de … Larry Johnson ! Il sera finalement coupé le 26 janvier 1993.

Nuggets

Le 5 février 1993, les Denver Nuggets le signe pour étoffer le poste 4 très léger derrière Laphonso Ellis. Tom Hammonds retrouve ainsi une place intéressante en sortie de banc derrière Ellis durant les quatre saisons suivantes au sein d’un effectif jeune qui accrochera deux fois les Playoffs dont la série épique contre les Sonics en 1994.

Le 5 septembre 1997, l’aventure dans le Colorado s’achève car les Nuggets ne lui proposent pas de nouveau contrat et le 25 novembre, les Timberwolves le signent comme agent libre. Une nouvelle aventure débute et durera quatre nouvelles saisons.

Dans cette jeune équipe du Minnesota, Tom Hammonds se montrera à nouveau en sortie de banc derrière la jeune star de l’époque Kevin Garnett et l’équipe participera aux Playoffs à chaque année entre 1997 et 2001 mais sans jamais passer un seul tour.

L’heure de la retraite sonne en 2001 après une dernière saison écourtée par les blessures. Mais Tom Hammonds va enfin pouvoir s’adonner à des pratiques sportives qui lui étaient interdites lorsqu’il était en NBA : la course de voiture !

Une anecdote d’ailleurs lors de son passage aux Denver Nuggets : « Nous étions comme des frères, nous faisions tout ensemble ! Un jour, je propose à Robert Pack de venir avec moi pour une course de voitures avec obstacles. Robert finira sa course avec plusieurs milliers de dollars de dégâts tandis que, de mon côté, ma voiture fera plusieurs tonneaux et le crash sera filmé par ESPN ! ». Le président des Nuggets Bernie Bickerstaff l’appela pour des explications mais Tom Hammonds nia être alors dans cette voiture !

Ainsi, dès 2001, Tom Hammonds devient conducteur professionnel dans la National Hot Rods Association (NHRA) en s’investissant aussi dans un programme de promotion pour la course, le leadership, l’éduction et la citoyenneté auprès des lycéens.

De plus, il travaille aussi dans une entreprise commerciale de construction et est devenu aussi un combattant de très bon niveau au Jiu-Jitsu en participant aux Jeux Pan 2014 !

Tom Hammonds reste fortement attaché au Colorado où il se rend régulièrement, puisque 2 de ses fils y sont situés : Keelan joue à l’université de Mesa et Kaison au Lycée de Cherry Hills Christian.

TOM HAMMONDS EN IMAGES

Retrouvez plus de Basket Retro sur





Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s