Breaking News

Il y a 20 ans, Bourges dominait l’Europe en remportant l’Euroligue

Basket Féminin

Il y a 20 ans, jour pour jour, l’histoire du basket féminin a été fortement marquée par le club du CJMBB Bourges (Cercle Jean Macé Bourges Basket). Le club du département du Cher a réussi à faire lever les foules le 10 avril 1997 en battant le tenant du titre en Euroligue : le club allemand de Goldzack Wuppertal

FIJALKOWSKI RÉALISE UNE GRANDE FINALE EN 97

A Larissa en Grèce, Bourges, coaché par Vadim Kapranov, s’est imposé ce soir-là sur le score de 71-52, un match à l’époque où l’on jouait sur deux périodes de 20 minutes. A la mi-temps, le club français avait une avance confortable de 13 points : 38-25. Isabelle Fijalkowski a signé un match monumental avec un magnifique double-double : 24 points (à 8/14 aux tirs et 8/8 aux lancers-francs) et 12 rebonds. Sa coéquipière Cathy Melain a bien épaulé sa coéquipière au scoring : 18 points à 6/11 aux tirs et 6/6 aux lancers-francs). Quant à Yannick Souvré, elle affiche des statistiques complètes : 7 points, 4 rebonds et 6 passes.

Malgré 25 ballons perdus, les Berruyères auront asphyxié leurs homologues allemandes dans tous les compartiments du jeu : tirs : (25/49 contre 19/62) rebonds (41 prises à 22), passes (13 à 6). C’est son deuxième sacre européen à cet instant-là après avoir raflé la Coupe Ronchetti en 1995 (compétition nommée actuellement Eurocoupe, la deuxième coupe d’Europe derrière l’Euroligue).

Parcours de Bourges en Euroligue 1997 :

  • Phases de poules (2 groupes de 8, les 4 premiers de chaque poule qualifiés pour les quarts de finale) – 14 matchs : 11 victoires et 3 défaites dans le Groupe B. Termine première.
  • Quart de finale : vainqueur face à Galatasaray en deux manches : 83-33 (match 1) ; 72-68 (match 2)
  • Demi-finale : vainqueur face à Societa Ginnastica Comense : 68-58
  • Finale : vainqueur de Goldzack 71 à 52 : box score du match

BIS REPETITA EN 1998

Un an plus tard, après avoir battu largement son rival français Valenciennes en demi-finale (69-48), Bourges réussit à garder son titre en battant le Pool Getafe Madrid 76 à 64. C’est le premier club français tous sports confondus à conserver son titre en Euroligue. Fijalkowski, enormissime au scoring lors de la finale en 1997 n’est donc plus là dans la raquette après son départ en Italie à Come, c’est d’autres joueuses qui vont prendre le relais en attaque. Ce soir-là, Bourges s’appuie sur un tandem de feu composé de Odile Santaniello et Eva Nemcova. 21 points pour l’interieure française à 8/12 et 10 rebonds (deuxième meilleure marqueuse de l’équipe avec 14,2 points de moyenne) Joli double-double. La joueuse inscrit aussi 21 points à 6/12 et 8/8 aux lancers-francs (meilleuse scoreuse avec 18,7 points en moyenne dans cette édition d’Euroligue) Yannick Souvré a régalé ses coéquipières avec 11 passes décisives ajoutées à ses 9 points et 4 rebonds. Deux années plus tard en avril 2000, l’ex internationale en équipe de France expliquait la réussite du club de Bourges :

« En deux mots : discipline et rigueur. Mais ceci dans toutes les composantes du club : joueuses, staff technique et médical et, surtout et avant tout, les dirigeants. Les résultats de l’équipe, c’est d’abord la réussite du club. L’équipe dirigeante a su trouver les bonnes joueuses au bon moment ainsi que les bons entraîneurs. D’une manière générale c’est vraiment le club qui réussit, pas l’équipe. (source : lhumanité.fr)

Et d’évoquer le peu de répercussions médiatiques du succès de son club :

« De toute façon on est là parce qu’on est passionnée avant tout. Mais c’est vrai que le basket féminin est le seul sport collectif français à avoir été champion d’Europe deux fois de suite… Il faut continuer à se battre pour mettre notre sport le plus en avant possible. C’est un peu injuste, mais il y a plus mal loti que nous. Les volleyeuses, par exemple. Ou les handballeuses avant leur finale des championnats du monde en décembre dernier. Je suis persuadée que pour mettre le sport féminin en avant, il nous faut jouer sur tous les tableaux possibles. En l’occurrence, les clubs pendant l’année et l’été avec l’équipe nationale ». (source : lhumanité.fr)

Parcours de Bourges en Euroligue 1998 :

  • Phases de poules (2 groupes de 8, les 4 premiers de chaque poule qualifiés pour les quarts de finale) – 14 matchs : 10 victoires et 4 défaites dans le Groupe A. Termine deuxième.
  • Quart de finale : vainqueur face à Goldzack en trois manches : 58-46 (match 1) ; 51-57 (match 2) ; 65-56 (match 3)
  • Demi-finale : vainqueur face à Valenciennes : 69-48
  • Finale : vainqueur de Pool Getafe Madrid 76-64 : box score du match

Pour plus d’informations sur cette finale d’Euroligue en 1998, notre partenaire Bball Channel a posté un article suivi de la vidéo sur son site en cliquant sur le lien ci-contre) : Article finale Bourges – Madrid

La vidéo à voir ou à revoir ci-dessous avec les commentaires de George Eddy et les interviews en bord du terrain Richard Dacoury :

Advertisements
About Richard Sengmany (431 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s