Breaking News

Il y a 15 ans, Ray Allen « On Fire » avec 47 points à 10/14 à 3-points

Les plus belles perfs

Shooteur invétéré derrière la ligne à 3-points, Ray Allen, tout jeune retraité, l’a encore démontré l’après-midi du 14 avril 2002. Face aux Hornets, il y a 15 ans, l’arrière a été d’une redoutable efficacité aux tirs en signant 47 points dont 30 inscrits derrière l’arc de cercle.

C’est confirmé depuis ce mois de novembre. Ray Allen a officiellement signalé sa retraite. Basket Rétro avait par le passé retracé sa longue carrière dans la NBA. Focus aujourd’hui sur un des ses fantastiques matchs sous le maillot des Milwaukee Bucks, franchise dans laquelle il a atterri en 1996. Pour sa sixième saison au sein de la franchise du Wisconsin, l’ancien joueur de la fac de Connecticut avait éclaboussé de son talent au Bradley Center face aux Charlotte Hornets.

Les Bucks gagnèrent à domicile 98-91 grâce à Allen qui inscrira pratiquement la moitié des points de son équipe. Une ligne de stats phénoménale : 47 points à 5/9 à 2-points, 10/14 à 3-points et 7/7 aux lancers-francs. On ajoute aussi ses 4 prises aux rebonds, 4 passes et 3 interceptions en 47 minutes de jeu. On apprend alors que Ray Allen jouait avec une blessure à la jambe gauche (un pépin physique causé lors de la série entre les Sixers et les Bucks en demi-finale de conférence Est en 2001. Eric Snow l’avait heurté).

ALLEN : « JE ME SENTAIS BIEN POUR SHOOTER A 3-POINTS »

ray-allen-milwaukee-bucks-47-points-c-gettyMalgré ce pépin physique, Allen était capable de rentrer des tirs. La preuve, à 57-56 pour les Bucks dans le troisième quart-temps, il planta deux tirs successifs derrière l’arc (63-56). Son 10ème 3-points réussi permettra à son équipe de prendre 6 points d’avance 92-86, un avantage que Milwaukee réussira à préserver grâce toujours et encore au numéro 34 qui rentra ses lancers-francs.

Avec 13 points dans le quatrième quart-temps, sur ce 10ème panier, « Hollywood » révélait des détails sur son face à face contre Stacey Augmon lors de cette action : «Il défendait très près de moi. Quand je me tourne sur le corner, je marche sur son pied. Il est tombé en arrière. Je savais que j’avais réussi 9 paniers à 3-points. Je savais qu’ils (les Hornets) allaient me forcer à faire quelque chose de différent. Je devais prendre un autre tir car je me sentais bien pour shooter à 3-points ». (source :espn)

Paul Silas, coach de Charlotte, avait encensé Ray Allen après la rencontre : « il a juste porté son équipe sur ses épaules et ne les laisserait pas perdre. C’est ce que les immenses joueurs sont supposés faire ». (source :espn)

De toute la carrière de « Jesus », ce match est le seul où il réussit à atteindre la barre des 10 3-points réussis. A ce moment-là, ses 47 points symbolisent la deuxième meilleure perf en attaque d’un joueur évoluant sous le maillot de Milwaukee. Ce record est détenu par Kareem-Abdul Jabbar, auteur de 50 points le 19 janvier 1975 face à Portland.

QUATRIÈME JOUEUR NBA AVEC 10 PANIERS A 3-POINTS

Son total de 47 points face aux Hornets fut la meilleure performance en attaque de Ray Allen au cours de cette saison 2001-2002. Il rejoint 3 autres joueurs qui ont réussi avant lui à marquer 10 paniers à 3-points :

  • Brian Shaw, le 8 avril 1993 avec Miami : 10/15, victoire 117-92 vs Bucks
  • Joe Dumars, le 8 novembre 1994 avec Detroit : 10/18, victoire 126-112 vs Timberwolves
  • George Mccloud, le 16 décembre 1995 avec Dallas : 10/12, défaite 111-108 vs Suns

Plus de 5 ans après, entre 2007 et 2011, Allen voit 3 autres joueurs de la Grande Ligue nord-américaine l’égaler :

  • Peja Stojakovic, le 6 novembre 2007 avec New Orleans : 10/13, victoire 118-104 vs Lakers
  • JR Smith, le 23 décembre 2009 avec Denver : 10/17, victoire 124-104 vs Hawks
  • Ty Lawson, le 9 avril 2011 avec Denver : 10/11, victoire 130-106 vs Timberwolves

Allen conclura sa saison régulière 2001-2002 avec 229 tirs à 3-points réussis en 528 tentatives, soit un taux de réussite de 43,4 %, le tout en 69 matchs. Un super pistolero des années 90 et 2000 quitte assurément les parquets nord-américains.

SES 47 POINTS EN IMAGES

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s