Breaking News

Playoffs 1994 : Charles Barkley (56 points) élimine les Golden State Warriors

NBA Playoffs

Photo by Sam Forencich/NBAE via Getty Images

Hall of Famer, Charles Barkley est l’une des figures sportives les plus marquantes des dernières décennies. Échouant de peu en finales contre les Bulls en 1993, bataillant l’année suivante contre des problèmes récurrents au dos, Sir Charles reste malgré tout l’un des rares joueurs à pouvoir prendre un match à son compte comme il le prouva lors d’un game 3 mémorable contre les Warriors au 1er tour des playoffs 1994.

04 Mai 1994. Phoenix se déplace à Golden State pour ce match 3, synonyme de sweep en cas de victoire des Suns. Dans une série déjà très offensive, cette rencontre va atteindre des sommets. Les deux équipes ne refusent pas la contre attaque et les joueurs s’en donnent à coeur joie: 36pts pour Barkley lors du game 1, 38 pour Kevin Johnson et 32 pour Chris Mullin au game 2.

Photo by Sam Forencich/NBAE via Getty Images

Photo by Sam Forencich/NBAE via Getty Images

Le match 3 dans l’entre des Warriors ne devrait pas déroger à la règle. D’entrée, la stratégie du coach de Golden State, Don Nelson, étonne. Les Warriors ne feront pas prise à 2 sur Charles Barkley, pourtant auteur jusqu’à présent d’une série de haute volée. Connu pour mettre en place des systèmes peu orthodoxes mais jouant le plus souvent en sa faveur, Don Nelson n’aurait-il pas cette fois joué avec le feu? Il est vrai que la saison 1994 de Barkley a été marquée par de graves blessures au dos. Les premières minutes de la rencontre donnent raison au numéro 34. Inscrivant les 12 premiers points de son équipe, Barkley se rapproche alors du coach des Warriors et lui demande s’il compte faire des prises à 2. La réponse négative de Don Nelson à un Sir Charles incrédule va permettre au MVP 1993 de continuer son festival offensif.

Le premier quart-temps de Charles Barkley est digne d’un jeu vidéo: 27 points à 11/11 aux shoots!! Malgré ce carton offensif, les prises à 2 des Warriors ne viendront jamais. Chris Gatling, Byron Houston et le rookie de l’année Chris Webber ont beau se succéder en défense, Barkley est dans la zone. Auteur d’un dunk mémorable sur la star des Suns quelques mois plus tôt, le jeune Chris Webber aura payé chèrement ce moment de gloire éphémère:

 « Il était juste incroyable. Il prenait de mauvais tirs mais ils rentraient. Quand il est comme ça, vous pouvez faire des prises à trois sur lui, cela ne changera rien. « 

Combattants vaillants, les Warriors ne peuvent empêcher leur élimination en s’inclinant 140-133. Charles Barkley termine la rencontre avec 56 points, soit la troisième plus grosse performance offensive de l’histoire des playoffs. D’une adresse insolente (23/31 aux tirs), au four et au moulin (14rbds 4asts 3stls), Barkley a impressionné son ancien coéquipier de la Dream Team, Chris Mullin:

« C’était de la même trempe qu’un match de Michael Jordan. Chaque shoot que le mec a pris est rentré. C’était impressionnant. »

Malgré les cicatrices apparentes d’un corps rompu à 10 ans de batailles acharnées sur les parquets, Barkley signait à 31 ans une série monstrueuse : 37.3pts 13.3rbds 6.3asts en moyenne. Le mot de la fin revient à l’entraîneur de Golden State, Don Nelson, coupable d’avoir laissé Barkley prendre le match à son compte, réalisant au passage son record en carrière:

« C’est l’une des performances les plus spectaculaires dont j’ai été le témoin en tant que coach ou joueur, pour un match de playoffs ».

LES 56PTS DE CHARLES BARKLEY EN IMAGES

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Jonathan Sevaux (12 Articles)
Découvrant le basket au milieu des années 90, ma jeunesse a été rythmée par les matchs diffusés sur Canal+ et commentés par G.Eddy. Véritable passionné, j'ai rejoint l'équipe de BasketRetro pour y apporter mes connaissances et mon plaisir d'écrire sur ce sport.

1 Comment on Playoffs 1994 : Charles Barkley (56 points) élimine les Golden State Warriors

  1. toujours mieux avec les box scores

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s