Breaking News

[Playoffs LNB] Le PSG Racing décroche son 1er titre de champion de France en 1997

Playoffs LNB

Richard Dacoury et Charles Bietry, le bonheur des champions de France 1997 !

Alors que les quarts de finales de Pro A se sont achevés il y a quelques jours. Basket Rétro a décidé de faire un bond en arrière et de revenir sur le premier titre de champion de France de Pro A du PSG Racing en 1997, emmené par l’américain J.R Reid. Détails de ce succès parisien.

Le PSG frappe un énorme coup sur le marché des transferts en engageant une légende du basket français : Richard Dacoury, en disgrâce à Limoges. Après avoir voulu engager les Américains Eldridge Recasner et Doug Smith, c’est finalement deux pointures américaines qui rejoignent Paris : Sedal Threatt ancien arrière des Lakers Los Angeles avec 930 matches NBA au compteur, et JR Reid (512 matches NBA) qui a joué aux San Antonio Spurs et aux New York Knicks.  Les joueurs parisiens, désormais sponsorisés par la RATP, et appelés les « Metropolitan’s » sont des candidats sérieux pour le titre. Après une première défaite à Cholet et la blessure de Threatt, remplacé par l’Américain Rusty Larue puis le Yougodslave Zarko Paqpalj, l’entraîneur Chris Singleton est remercié le 2 novembre 1996, après un début de saison mitigé en championnat et en Euroligue, et un conflit larvé avec plusieurs joueurs cadre.

Eric Struelens

Le Belge Eric Struelens, un des hommes forts du Racing PSG

Un tandem composé de Jacky Renaud et Didier Dobbels assure l’intérim, avant la vraie-fausse arrivée de l’Italien Valerio Bianchini, officialisée, puis finalement annulée ! A la mi-saison « Le Matra Racing » du basket, avec ses 6 millions d’euros de budget, semble mal en point. L’arrivée du Slovène Jurij Zdvoc, champion d’Europe avec Limoges en 1993, puis la qualification en 8eme de finale de l’Eurocoupe après prolongations face aux Lituaniens du Zalguris Kaunas relance le club parisien, qui remporte sept matches et humilie les Turcs du PT Ankara pour se qualifier en demi-finale de la compétition européenne face au grand Real Madrid. Le retour au premier plan de Richard Dacoury, longtemps blessé, n’est pas étranger à ce renouveau. Paris s’incline avec les honneurs face au Real (57-62, 56-58), avant d’accueillir un cinquième joueur pour remplacer Threatt, l’Américain Fred Herzog

Cinquième de la saison régulière, les Parisiens vont aligner une invraisemblable série d’exploits, terrassant successivement Le Mans (classé quatrième), les Parisiens remportent au match 1 leur première grosse victoire de la saison à l’extérieur, Pau champion de France en titre en trois manches, et enfin l’ASVEL en finale. En deux petites manches, alors que Villeurbanne, quatrième club d’Europe cette année-là, est quasiment à son zénith.

« On en va pas quand même pas leur donner le titre après la saison qu’ils ont fait » lançait Laurent Pluvy, deuxième meneur à l’ASVEL.

Mais Delaney Rudd est rapidement pris au piège par Arsène Ade-Mensah, qui sera énorme tout au long de ces playoffs, et le match 2 est joué par des Parisiens devenus sûrs d’eux-mêmes. Trente ans après Bagnolet, Paris est devenu pour la première fois champion de France, créant une première sensation à l’extérieur sur le score de 72-64, avec 21 points d’Arsène en point d’orgue, et confirmant son emprise sur la série à Paris sur le score de 74-65. Lors des deux rencontres, J.R Reid avait montré la voie avec 21 points au match 1 et 18 points au match 2.

Incroyable PSG, qui s’est passé de son Américain Herzog pour ses derniers matches, au terme d’une saison avec un record de 57 matches officiels où les Parisiens auront tout connu…

La star américaine JR Reid en action

La star américaine JR Reid en action

STATISTIQUES DU PSG – SAISON RÉGULIÈRE 1996-97

(c) Basket Archives

(c) Basket Archives

RÉSULTATS PLAYOFFS LNB 1997

Quarts de finale

  • Pau-Orthez (1) – Nancy (8) : 2-0
  • Limoges (2) – Montpellier (7) : 2-0
  • ASVEL (3) – Cholet (6) : 2-0
  • Le Mans (4) – PSG Racing (5) : 0-2

Demi-finales

  • Pau-Orthez (1) – PSG Racing (5) : 1-2
  • Limoges (2) – ASVEL (3) : 1-2

Finale

  •  ASVEL (3) – PSG Racing (5) : 0-2

LA FINALE RETOUR ASVEL-PSG EN INTEGRALITE

Source Statistiques : Basket Archives

Un grand merci à Michel Kollar pour sa contribution

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (688 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s