Breaking News

[France Action] Laurent Sciarra en ballade contre l’Australie aux J.O!

France

Inarrêtable depuis trois matchs, Laurent Sciarra ne refroidit pas en demi-finale contre le pays hôte l’Australie en signant une nouvelle grosse performance avec en point d’orgue une super offrande à Cyril Julian! France vs Australie demi-finale J.O Sidney 2000.

Il y aura toujours des éternels mécontents. La médaille d’argent de acquise aux J.O de Sidney par l’équipe de France de basket? Pfff de la chance! ils n’ont battu aucunes grosses équipes, ils ont eu un tableau extrêmement favorable! Penser cela c’est totalement méconnaître la folie qu’a été ce tournoi olympique.

Le Canada finit premier du groupe B en battant l’Australie, l’Espagne (Vice-Champion d’Europe) et la Yougoslavie. Dans le groupe A, les champions d’Europe italiens nous battent de 10 points (67-57) avant de perdre contre… la Chine que nous avions vaincu grâce à un festival de Rigaudeau. La Lituanie nous colle une trempe (81-63) ainsi qu’aux chinois mais s’incline de deux points contre les italiens! Oui ces Jeux sont fous! Et bien sûr je ne vous parle pas du dernier tir de Sarunas Jasikevicius en demi-finale qui aurait pu amener la première défaite des pros américains en compétition internationale…

En quart de finale, nos français arrivent à stopper l’attaque up-tempo diabolique des canadiens, grâce entre autre à Makan Dioumassi. En demi-finale l’Australie à domicile se profile. Un adversaire facile vraiment? Les australiens ont été irréguliers, perdant contre les canadiens et les yougos mais vainqueurs des russes (la seule autre équipe qui a réussi à museler Steve Nash et ses coéquipers) et des espagnols. Les Boomers comptent les deux meilleurs scoreurs du tournoi: Andrew Gaze et Shane Heal. Gaze, dont le poignet est chaud bouillant depuis le début du tournoi (21.2 points à 80% à 2 points et 52.7 % à trois points après à 6 matchs) a été le grand artisan du triomphe des siens contre les tenants du titre européen en quart (27 points, 6 rebonds et 4 passes dans la victoire 65 à 62 contre l’Italie). Si Luc Longley déçoit un peu (il commet beaucoup de fautes), il est encore capable de bonnes prestations (15 points à 6 sur 8, 3 rebonds, 3 interceptions et 3 contres en 23 minutes contre les espagnols). Il est un danger d’autant plus qu’en face notre pivot Fred Weis ne respire pas la sérénité.

Laurent Sciarra interview

– « Alors Laurent, comment expliqueriez-vous votre impressionnant tournoi olympique? » – « C’est simple, vous savez le grand truc rond qu’il y a sur les paniers de basket? Hé bien je me suis rendu compte que j’avais le droit aussi de shooter dedans! »

De match difficile il n’y en aura pas tant les français vont survoler la partie. Les shooteurs locaux ne trouvent pas de positions propres (10 points seulement pour Gaze et Heal), Fred Weis domine la raquette (11 points, 9 rebonds), les français contrôlent le rebond (30 prises à 23 avec 11 offensifs) et Laurent Sciarra assure le scoring et oui car depuis quelques matchs, il est le leader offensif de l’équipe! (Ce tournoi olympique est une folie, je vous l’avais dit).

Rien ne destinait Sciarra a devenir le héros du renouveau des bleus. Il n’est pas le titulaire prévu pour le poste de meneur. Rigaudeau et Sonko passent avant lui. Il ne s’est jamais mis en avant sous le maillot bleu. Responsabilisé d’entrée pour son premier Euro en 1997 suite à la cascade de blessures des joueurs majeurs, il ne fit pas d’étincelles (3.9 points, 3.9 passes et 2 interceptions en 25 minutes en moyenne) et traîna une timidité offensive maladive (seulement 2 tirs en moyenne tentés). Réduit à la portion congrue à l’Euro 99 (10 minutes de jeu). Son rôle n’est pas amené à changer pour ces J.O mais Sonko est diminué par une blessure et Rigaudeau doit assurer le scoring au poste 2. Laurent est capot lors des trois premiers matchs de poule (0 point marqué) malgré un temps de jeu important contre la Chine (22 minutes). Ça va mal offensivement pour les français car Rigaudeau est trop esseulé et Bonato n’est plus l’insatiable ailier de l’Euro 95. Le déclic se produit contre l’Italie où malgré la défaite, Sciarra se met enfin à prendre quelques shoots (17 points à 5 sur 8 aux tirs et 5 sur 6 aux lancers-francs). Il récidive contre les américains (21 points) et les canadiens (17 points, 7 rebonds). L’Australie bien que prévenue ne pourra rien non plus contre le numéro 5 qui sera de nouveau le meilleur pointeur de la France avec 16 points tout en distribuant les caviars (7 passes).

Une de ses plus belles passes sera pour son pote parisien Cyril Julian, une fixation qui envoie au dunk le pivot devant des aussies totalement impuissant devant la démonstration des français! Lolo est grand!

LA PASSE AVEUGLE SUPERBE DE SCIARRA POUR JULIAN:

 Retrouvez les plus belles actions du championat de France des années 90 sur Twitter ou sur Instagram

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Guillaume Lechat (24 Articles)
Créateur de PureFrenchBasketball. Ecriture, montage, un peu de graphisme aussi. Expert en expérimentation de cuisine asiatique. Aussi mauvais joueur que Laurent Sciarra et Gianmarco Pozzecco réunis 🐱🤘.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s