Breaking News

Le jour où Arsène Ade-Mensah a tenté sa chance dans le football professionnel

France

Champion de France avec l’Olympique d’Antibes, Arsène Ade-Mensah (46 ans aujourd’hui) décide de tout plaquer à l’âge de 24 ans. Fini le basket, sa carrière, l’argent, le « Python » souhaite vivre de sa grande passion : le football ! Après quelques essais avec deux clubs professionels, le verdict est tombé. Récit.

Malgré des avertissements ou encore des critiques, la décison d’Arsène est définitive. Le « Python » Antibois souhaite aller au bout de son rêve : devenir footballeur professionnel.

« C’est quoi le bonheur, si ce n’est de faire ou de tenter les choses dont on rêve ? Jusqu’à présent, j’ai donné 150% au basket, mais la motivation n’est plus là. J’aurais pu ne rien dire, faire semblant, mais au fond de moi, cela aurait été invivable. Je préfère la voie de l’honnèteté et de la sincérité », confia Arsène Ade-Mensah. 

Au programme de l’été 95, quelques essais avec les effectifs professionnels de l’OGC Nice et du Toulouse Football Club. Alors qu’il possède encore une année de contrat avec Antibes, Arsène Ade-Mensah part effectuer un essai à l’OGC Nice. Non concluant pour Albert Emon, le coach du Gym. Le « Python » a des qualités athlétiques évidentes, une bonne technique balle au pied, un vrai sens du dribble, déjà éprouvé sur les parquets de Pro A, mais il n’est tout simplement pas au niveau de footballeurs pros. A Toulouse, Roland Courbis (entraîneur) et Roger Ricort (adjoint), deux figures du football azuréen, le mettent eux aussi à l’essai. Sans plus de réussite. Arsène aurait peut-être sa place en Nationale mais pas à un niveau supérieur.

A 24 ans, Arsène a fini par choisir la voie de la sagesse, et s’est replongé dans le basket. pour sa dernière année de contrat avec Antibes. Le club azzuréen ne va pas s’en plaindre. Celui que Jacques Monclar surnomma « Mon petit diable », s’est accroché comme jamais, à l’image d’une multitude de départs, dont ceux de David Rivers et de Stéphane Ostrowski. Capable du meilleur, comme en témoigne ses 12 points en 13 minutes contre Trévise, Arsène s’est imposé comme un des meilleurs role-players du Championnat de France.

« Arsène s’est imposé comme un élément clé pour un banc de touche, un des meilleurs role-player en France », comfirme Monclar. 

Loin du foot, Arsène Ade-Mesnah décide de quitter Antibes à la fin de la saison 1995-96, pour prendre la direction du PSG Racing, club avec lequel il deviendra Champion de France en 1997. Sans regret, Arsène a enfin retrouvé le plaisir de jouer sous les paniers.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Patrick Parizot (694 Articles)
Fondateur et rédacteur en chef de Basket Retro. Grand passionné de la balle orange et surtout adepte du basket en tout genre. Apprécie particulièrement le basket vintage et notamment celui des années 70.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s