Breaking News

[Infographie] La France à l’Eurobasket depuis 1935

Infographie

Présente dés la première édition, La France, nation pionnière du développement de la « Balle au panier » en Europe est championne en 2013. Pourtant son parcours à travers les 36 championnats d’Europe est fait de hauts et bas, parfois très haut, des médailles, parfois très bas, des non-qualifications.

C’est le paradoxe qu’offre parfois les sports co, un des plus grands talents de l’histoire de son sport peut parfois se retrouver avec le pire bilan de l’équipe nationale. C’est ce qui est arrivé au regretté Alain Gilles. Sa période en bleu c’était au maximum une dixième place en 1965 et les trois seules non-qualifications. Le sport est parfois terriblement injuste. (info. 1)

Mais si on regarde l’évolution des tailles de nos pivots, on constate que c’est justement la période ou notre raquette était la moins haute. Il n’y a pas de hasard, sans big man, point de salut à l’Euro. C’est sans doute l’injustice des centimètres. (info.2)

8 victoires pour 2 défaites en 1955 et nous terminions 9e. Bilan inverse un an plus et pourtant nous progressions d’une place. Cherchez l’erreur. L’explication est simple : la for-mu-le .En 55, nous avons fini le premier tour, (groupe de 5), avec 2V / 2D ce qui nous plaçait à la 3e place qui nous envoyait dans un tour de classement, (place de 9 à 18), où ne figurait aucune équipe de l’Est. Que des victoires pour une 9e place. En 57, 2V / 1D dans un groupe de 4 nous a offert une 2e place qualificative pour le tour des 1 à 8 où nous rejoignions 7 équipes de l’Est. Que des défaites pour une 8e place. Plus près de nous, en 2009, les Français ont réalisé le meilleur bilan all times, (8V /1 D), pour n’obtenir qu’une 5e place ? Le bilan victoires / défaites est donc tout à fait relatif mais est-il plus juste ? Ou pas ? (info. 3).

Jusqu’en 1997, tous les sélectionnés en bleu étaient issus de notre championnat national. Puis il y a eu l’arrêt Bosman et la NBA. En 1999, les bleus accueillaient leurs premiers « expat’ », le Barcelonais Digbeu, le Bolognais Rigaudeau et le King de Sacramento Abdul-Wahad. Deux ans plus tard, ils étaient 7 à jouer hors de nos frontières, mais aucun n’avait traversé l’Atlantique. Au XXIe siècle, les « Pro A » ont toujours été minoritaires. Faut-il y voir une raison d’une nette amélioration des résultats des Bleus, ce serait probablement injuste envers notre courageuse Pro A formatrice. (info. 4).

Tony Parker n’est pas dans le Top 10 des sélections. Mais il est avec 159 capes juste derrière Richard Dacoury, (160). L’Euro 2015 bouleversera donc la hierarchie. Et si les Bleus vont en finale, Eric Beugnot cédera sa place sur le podium à Florent Piétrus. De plus, il reculera certainement d’une place au classement des scoreurs au profit de Tony Parker. L’implacable et impartial jugement des chiffres. (info. 5).

Montage Une : Laurent Rullier

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Laurent Rullier (54 Articles)
Le premier match de basket que j'ai vu en live était un Alsace de Bagnolet vs ASVEL. Depuis la balle orange n'a pas arrêté de rebondir dans ma p'tite tête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s