Breaking News

Les Euros des Bleus – Riga,1937 : la 1ère médaille du basket français

Eurobasket

1937 marque la deuxième édition des championnats d’Europe de basket-ball. La Lettonie tenante du titre accueille la compétition et voit son voisin lituanien s’imposer confirmant ainsi la domination balte sur le basket européen des années 1930. Les français décrochent le bronze et la première médaille de l’histoire du basket tricolore. Basket Retro revient pour vous sur l’épisode 2 du championnat d’Europe de basket-ball.

La première édition en 1935 à Genève avait vu la victoire des Lettons. La toute jeune FIBA avait alors édicté comme règle que le tenant du titre organisa la prochaine édition. Ainsi, du 2 au 7 mai 1937, huit équipes (deux de moins qu’en 1935) se retrouvent à Riga, dans une usine désaffectée reconvertie en arène de 5000 places, pour se disputer la couronne continentale. On note plusieurs forfaits de la part de certaines sélections. En effet, les jeux de Londres disputés l’année précédente, la Coupe des Nations prévue en octobre 1937 à Paris associés à la position excentrée de Riga sur le continent amenèrent plusieurs pays à se désister. Les frais devant être engagés pour le déplacement en Baltique ne parurent pas en valoir la chandelle pour certains…

UNE ORGANISATION APPROXIMATIVE

D’un point de vue de l’organisation, ce fut également assez difficile puisque jusqu’à la veille de la première rencontre, la formule de compétition n’était pas encore bien fixée. Finalement d’un seul tour à élimination directe pour atteindre les demi-finales, on évolua faire une formule plus contemporaine avec deux groupes de quatre équipes. Les deux premiers sont logiquement qualifiés pour les demis de manière croisés (le premier du groupe A rencontrant le second du groupe B et vice versa) et des matchs de classement ont lieu pour les sélections n’ayant pas atteint le dernier carré.

Le groupe A rassemble la Lituanie, l’Italie, l’Estonie et l’invité surprise de la compétition l’Egypte. Le championnat d’Afrique des nations ne sera créé qu’en 1962 et devant l’absence de concurrence africaine, les Egyptiens disputèrent le championnat d’Europe jusqu’à cette date.
Les Lituaniens dominent les débats et terminent invaincue de ce groupe A. Il sont rejoints en demi-finale par les Italiens qui ont pris l’ascendant sur les Estoniens, troisième du groupe, sur le score de 33 à 20. L’Egypte est bonne dernière du groupe avec trois défaites en autant de rencontres. Les Egyptiens bien que vainqueurs des Italiens virent leur victoire retirée face à une réclamation des transalpins. Le match devait être rejoué, il n’en fut rien devant le refus de l’Egypte. Défaite sur tapis vert pour les africains.

Dans le groupe B on retrouve la Pologne, la Lettonie, la France et la Tchécoslovaquie. Les Polonais bien que battus d’entrée par la France 29 à 24 parviennent à se hisser au tour suivant avec 2 victoires pour une défaite. Nos tricolores subissent la loi des tenants du titre lettons 26 à 23 mais se qualifient tout de même pour les demi-finales à la faveur du point average. Les français devaient en effet ne pas perdre par plus de cinq points. Contestant le résultat, les locaux ont, dans un premier temps, déposer une réclamation pour finalement la retirer tard dans la nuit.

PREMIERE MEDAILLE FRANCAISE

Le dernier carré opposent donc d’un côté la Lituanie à la Pologne et de l’autre la France à l’Italie. Les Lituaniens disposent des Polonais sur la score de 31 à 25 avec un Pranas Talzunas impérial, auteur de 21 points. Le natif de Chicago terminera d’ailleurs MVP de la compétition. La Lituanie a en effet fait appel à plusieurs membres de la diaspora lituanienne aux Etats-Unis en renfort. On retrouvera d’ailleurs lors de l’édition 1939, un autre américain Frank Lublin plus connu en Baltique sous le nom de Pranas Lubinas qui deviendra également MVP de la compétition.
L’autre demi tourne à l’avantage des Italiens, 36 à 32 face aux bleus. Les 11 points d’Henri Lesmayoux ne peuvent rien face à l’inarrêtable Livio Franceschini et ses 14 points. L’homme de Trieste confirmait là qu’il était un grand d’Europe après avoir fini meilleur marqueur du tournoi en 1935. Les Italiens prennent ainsi leur revanche sur les Français qui les avaient battus de deux points lors du précédent championnat d’Europe.

La finale allait donc opposer la Lituanie à l’Italie. Plus qu’une opposition entre deux sélections, ce fut un duel entre Franceschini et Talzunas. Les deux hommes terminèrent la rencontre à égalité. 12 points partout. Par contre, l’issue de la finale fut tout autre puisque les baltes s’imposèrent d’un cheveu, 24 à 23 et s’adjugèrent presque à domicile leur premier titre européen.

Pour nos petits bleus, l’aventure lettone se termina sur la troisième marche du podium. Les Polonais déjà battus au premier tour par la France s’inclinèrent de nouveau 27 à 24 en match pour la troisième place.

Les tenants du titre lettons ne confirmèrent ainsi pas leur bonne prestation de 1935 et ne finirent qu’à une bien modeste sixième place, défaits lourdement par les Estoniens en match de classement, 41 à 19.

Demi-finale :

Lituanie – Pologne : 31 à 25
France – Italie : 36 à 32

Finale :

Lituanie – Italie : 24 à 23

Match pour la 3e place :

France – Pologne : 27 à 24

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Hector (28 Articles)
aime les vieux grimoires surtout quand ils parlent de basket et de l'ALM Evreux Basket !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s