Breaking News

[Portrait] Chris Gatling, la bonne adresse

Portrait

Sélectionné en 16ème position du premier tour de la draft 1991 par les Warriors de Golden State, Chris Gatling (50 ans ujourd’hui), malgré un statut de joueur spécialiste des tâches ingrates, parviendra à inscrire son nom dans les livres d’histoire de la ligue. Basket Rétro va vous expliquer comment.

Tout d’abord, il faut savoir que Chris Gatling aurait pu faire une croix sur le basket alors qu’il était âgé de 18 ans. Un banal accident domestique lui paralyse le côté droit du corps. Une intervention chirurgicale de plusieurs heures est nécessaire. Gatling est un dur à cuire, il en reviendra après être passé une seconde fois sur le billard. Chris peut désormais se consacrer au basket. Il intègre dans un premier temps l’université de Pittsburgh où il joue une saison, avant de rejoindre le campus de Old Dominion pour finir son cursus. Il ramasse plusieurs récompenses individuelles à cette époque, Sophomore de l’année en 1988, All-American en 90 et 91, Joueur de l’année de la Sun Belt conference en 90 et 91 et MVP du tournoi de cette même conférence. Ces différentes distinctions lui permettent de participer aux championnats du monde de 1990 où les USA décrochent la médaille de bronze.

Il rejoint donc les Warriors de Golden State pour la saison 91/92. Il y restera durant 4 saisons. Ces stats iront crescendo au cours de cette période. Elles atteindront leur apogée au cours de la saison 94/95. A la fin de cet exercice, celui que l’on surnomme désormais  » The Energizer  » facture 13,7 points et 7,6 rebonds. Mieux, il en profite pour s’adjuger l’oscar de la meilleure adresse de la saison avec une réussite moyenne aux shoots de 63,3 %. Il termine devant Shaquille O’Neal qui pointe à 58,3%. Une sacrée performance, que salue son coéquipier de l’époque, Chris Webber :

« Il ressemble beaucoup à Bill Laimbeer. Vous le voulez dans votre équipe et vous ne voulez définitivement pas jouer contre lui. Vous détestez jouer contre lui. »

1368659660000-DALLAS-MAVERICKS-GATLING-1305151916_3_4Pas de chance pour Gatling, à cette époque il règne un bordel sans nom dans l’effectif des Warriors. Pour le remercier, le front office l’expédie à Miami en compagnie de Tim Hardaway. Il s’agit du premier trade de sa carrière, mais pas du dernier : Dallas, New Jersey, Milwaukee, Orlando, Denver, Cleveland et retour à la case Miami. C’est en Floride qu’il mettra un terme à sa carrière NBA en étant coupé par le Heat en Juin 2002. Au cours de toutes ces escapades, on retiendra que Chris Gatling parviendra tout de même à s’incruster au All-Star Game 1997 en profitant des blessures de Barkley et Drexler. Il faut sue dire que cette saison là il apporte 19 points et 8 rebonds aux MAVS. Pour le remercier, quelques jours après le All-Star Break, les dirigeants texans l’envoient chez les Nets. Décidément, les lendemains de fête sont difficiles pour Gatling.

Après sa carrière aux USA, Chris Gatling partira effectuer une pige au CSKA Moscou en 2002, et en Italie en 2003.

Nous avons eu des news de Chris Gatling en 2013. L’ancien joueur s’est retrouvé devant les tribunaux où il est accusé de plusieurs faits. Contrefaçons des chèques de sa petite amie de l’époque tout d’abord. Ensuite, on reproche à Chris Gatling d’avoir occupé illégalement une propriété de Paradise Valley. Une propriété qui ne lui appartenait donc pas. En plus de s’y être installé de façon illicite, l’ancien All-Star aura par la suite essayé de mettre la villa en location sur le site de petites annonces Craiglist. En somme, quelle soit bonne ou mauvaise, c’est toujours une histoire d’adresse pour Chris Gatling.

SES STATS NBA

  • Points: 7 232 soit 10,3 par match
  • Rebonds: 3 741 soit 5,3 par match
  • 51,3 % de réussite aux tirs
  • Matchs: 700 matchs disputés dont 86 en tant que titulaire
  • 15 matchs de playoffs

SON PALMARÈS

  • Sophomore of The Year en 1988
  • Sun Belt Player Of The Year 91/92
  • MVP du Sun Belt Tournament en 1991
  • Joueur le plus adroit de la NBA en 1995 (63,3% de réussite)
  • All-Star en 1997

LE MIX DE SA CARRIÈRE

Crédits photos : thebiglead.com/usatoday.com

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Waka Bayashi (87 Articles)
Enfant des eighties, c'est au début des années 90 que je découvre la NBA. En 1993 j'obtiens mon brevet des collèges grâce à l'épreuve de Géographie au cours de laquelle je localise les plus grandes villes sur la carte des Etats-Unis, en ajoutant entre parenthèses le nom des franchises de la ligue, en espérant secrètement quelques points bonus. Fan des joueurs avec un taux de trash-talking élevé (coucou Reggie Miller), j'ai intégré l'équipe de Basket Rétro afin que mes parents soient fiers de moi.

1 Comment on [Portrait] Chris Gatling, la bonne adresse

  1. Jolie conclusion 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s