Breaking News

Eurobasket 1949 : Et L’Egypte fut championne d’Europe !

Eurobasket

Le VIe championnat d’Europe restera dans les mémoires comme une bien étrange édition. La compétition se déroula non pas en Europe mais en terres africaines, en Egypte. Les Egyptiens s’adjugèrent même le titre continental. Côté français, il s’agit de la deuxième médaille européenne. Basket Rétro revient pour vous sur le championnat d’Europe de basket-ball 1949.

L’URSS vainqueur en 1947 à Prague, première couronne européenne d’une longue série, devait selon la tradition organiser cette édition 1949. Les Russes déclinèrent la proposition. Les Tchécoslovaques, deuxième en 1947, ayant déjà organisé la dernière édition, les regards se portèrent sur le troisième du championnat d’Europe : l’Egypte. Depuis 1935, les Egyptiens, devant l’absence de concurrence africaine, se mêlaient en effet à la lutte pour le championnat d’Europe. Dernier en 1937, ils montrèrent de très bonnes dispositions pour leur deuxième participation à l’Euro en décrochant le bronze dix ans plus tard.

DE NOMBREUSES DEFECTIONS…

C’est donc le long du Nil que doit se tenir ce VIe championnat d’Europe quelques mois seulement après la première guerre israélo-arabe. Malheureusement, les tergiversations au niveau de l’organisation de la compétition ternirent cette édition atypique. En effet, jusqu’à quelques semaines avant le début du tournoi, l’Egypte ne connaissait pas encore l’ensemble des participants. L’URSS, après avoir décliné l’organisation, accepta de venir dans un premier temps pour finalement se désister. La Guerre Froide en était alors à ses débuts. Les Yougoslaves, pourtant parmi les premiers à confirmer leur présence, ne firent pas non plus le déplacement. La Belgique, la Hongrie et les Italiens entretinrent le suspense pour au dernier moment déclarer forfait. Mention spéciale pour les Tchécoslovaques qui sur le chemin firent demi-tour !

L’OMBRE DU TORINO

Il faut dire que les frais à engager en découragèrent certains dont la Belgique. De plus, Il est également nécessaire de rappeler qu’une dizaine jours avant le début de la compétition survint le drame du Superga. Le 4 mai 1949, l’avion ramenant l’équipe de football du Torino FC d’un match au Portugal s’écrasa près de Turin, décimant l’ensemble de l’équipe composée en majorité d’internationaux italiens. Ce crash eut un retentissement effroyable bien au-delà des frontières italiennes et on comprend aisément la réticence des uns et des autres à prendre un moyen de transport aérien encore peu sûr.

Ainsi du 15 au 22 mai 1949, sept équipes se retrouvèrent pour en découdre le long du Nil. On retrouve bien entendu nos bleus, seule nation de poids d’Europe occidentale. La Grèce, les Pays-bas et la Turquie disputent là leur premier championnat d’Europe. Enfin, la Syrie et le Liban complètent le tableau, invités par l’Egypte et participent également à leur premier euro. La France et l’Egypte sont donc très largement favorites dans un tournoi que beaucoup annoncent comme l’un des plus faibles jamais vu.
Côté terrain, un seul tour où chaque équipe se rencontre une fois. L’équipe de France fraîchement médaillée d’argent aux Jeux de Londres de 1946 présente un visage séduisant. Derrière le légendaire Robert Busnel, joueur, sélectionneur, manager et même journaliste, on retrouve notamment André Buffière, René Chocat et Maurice Desaymonet déjà présents à Londres.

L’EGYPTE ET LA FRANCE AU-DESSUS DU LOT

Le tournoi ne fait aucun doute. La victoire finale se joue entre les bleus et les Egyptiens. Les deux équipes battent successivement l’ensemble des autres nations. Cette confrontation tourne cependant à l’avantage de l’équipe locale. Fatigués, handicapés par la chaleur, les français ne tiennent pas la distance et laissent s’envoler le titre. L’Egypte entraînée par l’italien Nello Paratore s’impose à domicile dans une ambiance bouillante sur le score de 57 à 36.

Des autres équipes ont retient les prestations des Grecs et des Turcs. Les deux sélections, pour leur première participation à un Euro, ont su tiré leur épingle du jeu. La Turquie, quatrième du tournoi, s’est même permis le luxe de mener, un temps, au score face à l’équipe de France. Né aux Etats-Unis, Huseyin Ozturk termine même meilleur joueur du tournoi et meilleur marqueur avec une jolie moyenne de 19,3 points par match. La Grèce s’offre la première médaille de son histoire. Alternant défense de zone et homme à homme, les héllènes résistèrent avec panache aux deux ogres français et égyptiens et s’offrèrent même le scalp des turcs sur le score de 54 à 41. Takis Taliadoros et sa science du jeu tapèrent dans l’oeil de Robert Busnel. Il faut dire que l’ailier de Salonique fut un grand artisan de la bonne prestation de la Grèce lors de ce championnat d’Europe.

Ainsi, l’Egypte décrocha sa première et unique couronne européenne dans une édition qui nous l’avons vu restera dans les annales pour son originalité. La France, quant à elle, confirmait là ses bonnes prestations de l’après-guerre.

Classement Final :

1- Egypte 6v-0d
2- France 5v-1d
3- Grèce 4v-2d
4- Turquie 3v-3d
5- Pays-Bas 2v-4d
6- Syrie 1v-5d
7- Liban 0v-6d

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Hector (28 Articles)
aime les vieux grimoires surtout quand ils parlent de basket et de l'ALM Evreux Basket !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s