Breaking News

[1935-2017] Les records de l’équipe de France à l’EuroBasket

Eurobasket

Montage Une : Laurent Rullier pour Basket Rétro

Génération après génération, la Team France a fait de l’EuroBasket l’un de ses rendez-vous favoris, en ne loupant que trois éditions depuis 1935. Cette histoire tissée avec la compétition-reine du basket-ball européen masculin a été marquée par des records plus ou moins heureux. En voici la liste par ordre chronologique.

2 mai 1935 – Les premiers dribbles

C’est à Genève, au Pavillon des Sports du Bout du Monde, que l’équipe de France de basket débute sa longue histoire avec ce qui s’appelle alors le Championnat d’Europe. Le premier tour éliminera 5 équipes. Les coéquipiers de Charles Hemmerlin feront partie de la charrette, la faute à une défaite (23-21) face à la Tchécoslovaquie.

3 mai 1935 – La première joie

Le lendemain de leur élimination, les Bleus sont néanmoins conviés à demeurer dans le canton de Genève pour les rencontres de classement. La Roumanie – plus faible équipe de la compétition – ne fait pas le poids (66-23). Cette victoire offre le droit à l’équipe de France de viser la 5e place de cette édition 1935, qu’elle obtiendra deux jours plus tard.

Centre Sportif du Bout-du-Monde

Centre sportif du Bout-du-Monde / (c) Ville de Genève

4 mai 1937 – La victoire avec le plus petit nombre de points marqués

On vous parle d’un temps que les moins de 80 ans ne peuvent pas connaître : celui d’un basket joué sans contraintes horaires (C’est quoi les 24 secondes ?), dans des conditions parfois précaires et avec des techniques de shoot parfois rudimentaires. C’est face à la Tchécoslovaquie que l’équipe de France remportera sa victoire sur le score le plus étriqué (26-19). Voilà un record qui ne sera pas battu de sitôt à moins de d’innovations réglementaires suicidaires de la part de la FIBA.

7 mai 1937 – Le premier podium

C’est à Riga, dans une Lettonie alors encore indépendante, que les Bleus s’offrent leur première breloque internationale. Éliminés en 1/2 finales par l’Italie (36-32), Henri Lesmayoux et ses coéquipiers arracheront la médaille de bronze à la Pologne (27-24)  lors de la « petite finale ».

25 mai 1939 – Le plus petit nombre de points marqués

Toujours à l’époque de ces score d’un autre temps, c’est face à la Lituanie que l’équipe de France connaît la pire prestation offensive de son histoire.  Avec l’appui de son public, l’équipe balte étouffe les Bleus (48-18) lors de la poule finale. Les Lituaniens remporteront au final le titre avec 7 victoires en 7 matches. Quant à Robert Busnel et consorts, ils termineront à une honorable mais rageante quatrième place.

28 avril 1947 – La plus large victoire et le moins de points encaissés

Pour leur entrée dans l’Eurobasket 1947, les Bleus atomisent l’Autriche sur un score surréaliste (100-6). L’autopsie de cette défaite, pratiquée par les meilleures spécialistes du CHU de Prague, n’aura rien donné. Distribution de potion magique à l’équipe de France par Panoramix, notre druide ? Intoxication alimentaire ? Grève des joueurs autrichiens ? Envoi de l’équipe U14 suite à une erreur administrative ? Nul ne le saura jamais. Ce record devrait tenir très longtemps. A moins que la phase finale ne passe rapidement à 48 équipes, ce qui pourrait nous offrir des rencontres palpitantes entre la France et Gibraltar.

Logo Fédération Egyptienne de basket-ball

Logo Fédération Egyptienne de basket-ball

22 mai 1949 – La première médaille d’argent

Cette année là, l’Euro se déroule… en Égypte, médaillé de bronze de l’édition précédente. Ce déplacement lointain effraie certaines têtes d’affiche, à commencer par trois des demi-finalistes sortants (Union Soviétique, Tchécoslovaquie et Belgique) qui préfèrent renoncer. Vice-champions olympiques l’année précédente, les hommes de Robert Busnel font figure de candidats à la victoire. Ils remportent – plutôt facilement – leurs cinq premières rencontres, et s’offrent une officieuse finale face au pays hôte lors de la dernière journée. Mais les Pharaons sont les plus fort et s’imposent (57-36), laissant la breloque argentée à André Buffière et consorts.

21 mai 1959 – Une mauvaise série, mais l’histoire se termine bien

En 1957, l’Euro bulgare fut un calvaire. Après deux victoires inaugurales sur l’Allemagne de l’Ouest et l’Italie, les Bleus enchaînent 8 défaites d’affilée face aux nations du bloc de l’Est. Ce record de défaites consécutives augmente d’une unité pour leur entrée dans l’Euro turc. Il faut dire que l’Union Soviétique – vainqueur (80-48) était injouable à cette époque. Cette triste série s’arrête dès le lendemain face à Israël. Au final, les coéquipiers de Jean-Claude Lefèbvre accrocheront néanmoins la médaille de bronze.

1er juin 1965 – Le cap des 100 matches

Au moment d’entrer sur le terrain pour leur 3e rencontre de l’Euro 1965, il n’est pas sûr que les Bleus aient eu connaissance de l’étape qu’ils allaient franchir ce jour-là. Loin du « big data » et des prouesses informatiques d’aujourd’hui, il fallait être un frappadingue pathologique de la statistique faite à la main pour savoir que c’était le jour du 100e match de l’équipe de France à l’EuroBasket. Dommage, car cela leur aurait peut-être  donné un supplément de motivation. Les Bleus concèdent sur le fil une défaite d’un point face à la Grèce (64-63) et perdent définitivement l’espoir d’une qualification en demi-finales.

1er octobre 1967 – La plus large défaite

Affronter l’Union Soviétique n’a jamais été une partie plaisir, mais ce jour-là les Bleus subissent une déroute (108-52), probablement affectés par le climat de Tampere. Alain Gilles et ses camarades termineront leur périple finlandais à la 11e place.

5 juin 1985 – La défaite avec le plus grand nombre de points marqués

Pour leur entrée dans la compétition, les Bleus se voient proposer l’ogre soviétique comme adversaire du soir. C’est un match complètement fou qui va marquer les 2.940 spectateurs de l’Europahalle de Karlsruhe (Allemagne de l’Ouest), à quelques encablures de la frontière française. Philippe Szaniel et les siens inscrivent 103 points aux Soviétiques. Mais les Rouges font mieux avec 118 unités. C’est le plus grand nombre de points inscrit par un adversaire de l’équipe de France à l’EuroBasket.  Qu’importe, il existe parfois des défaites qui rassurent. Celle-ci en était indéniablement une.

26 juin 1995 – La 100e victoire

Avec 3 victoires et une seule défaite – face à la Russie – les hommes de Michel Gomez abordent leur rencontre du 1er tour face à la Finlande avec sérieux et ambition. La victoire sera obtenu sans frayeurs (94-81), ce qui permettra de franchir la barre symbolique des 100 victoires en phase finale du Championnat d’Europe.

1er juillet 1995 – 200e match

Éliminés la veille en quarts de finale par la Yougoslavie (104-86), les Bleus ont dit définitivement adieu aux Jeux Olympiques d’Atlanta. Le moral est en berne, la motivation s’avère faible pour les matches de classement. « 5e ou 8e, c’est pareil » dira l’un des cadres de l’équipe. Le 200e match de l’équipe de France à l’EuroBasket se termine par une défaite d’un point (74-75) face à une Espagne pourtant dominée en poule.

Antoine Rigaudeau avec Tony Parker lors de l'EuroBasket 2005 (c) lequipe

Antoine Rigaudeau avec Tony Parker lors de l’EuroBasket 2005 à Novi Sad (c) lequipe

25 septembre 2005 – La fin d’une très longue disette

La veille, Claude Bergeaud et ses hommes ont terminé K.O. debout sur un scénario cauchemardesque,  traumatisés par le shoot à 3 points victorieux au buzzer de Dimítrios Diamantídis qui les priva de finale. La petite finale (98-68) face à l’Espagne n’est pourtant qu’une formalité. Les Bleus s’offrent en consolation une médaille de bronze et mettent fin à la plus longue disette de leur histoire : 46 ans sans médaille à l’EuroBasket. Pourvu que ce record ne soit jamais battu…

16 septembre 2011 – La première qualification en finale

J’en vois un qui s’insurge au fond de la salle : « N’importe quoi ! La France a déjà obtenu une médaille d’argent à l’Euro, c’était en 1949 avec une défaite au dernier match face à l’Égypte ! ». Certes oui, pour la médaille d’argent, mais il s’agissait d’une poule finale. En dominant la Russie (79-71) en demi-finale à Kaunas (Lituanie), Tony Parker et ses coéquipiers ont donc bien offert à la France la première finale de son histoire à l’EuroBasket masculin. Et toc !

22 septembre 2013 – Le premier sacre

C’est à Ljubljana (Slovénie) que la génération emmenée par Son Altesse Sérénissime Tony Parker (MVP du tournoi) obtient le couronnement tant attendu. Si les joyeux de la couronne n’ont pas brillé lors des deux premiers tours (5v-3d), tambours et trompettes résonnent lors de la phase finale. Tour à tour, l’hôte slovène (72-62), l’archi-rival espagnol (75-72 a.p.) puis, en finale, l’outsider lituanien (80-66) sont écartés de la course au sceptre continental : le trophée Nikolai Semashko.

euro basket 2015

15 septembre 2015 – 10e victoire d’affilée

La meilleure série des Bleus à l’EuroBasket se joue à cheval entre la phase finale victorieuse de 2013 en Slovénie et une édition 2015 disputée à domicile. Ce quart de finale dominé de la tête et des épaules face à la Lettonie (84-70) permet d’atteindre enfin la marque symbolique des dix succès d’affilée. Nombreux sont ceux qui rêveront d’une série portée à douze victoires après une finale jouée devant les 27.000 spectateurs du Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. Mais las, l’Espagne du gigantesque Pau Gasol ramènera l’équipe de France à une dure réalité trois jours plus tard (80-75 a.p.) dans une demi-finale intense mais cruelle.

3 septembre 2017 – La meilleure performance offensive

Il fallait se douter que le passage de l’EuroBasket à 24 équipes nationales offre à certain des possibilités de battre certains record. Dans un Euro qu’elle quittera dès les 8es de finale, l’équipe de France a profité de sa rencontre face à la modeste Islande pour battre sans forcer son record du plus grand nombre de points marqués dans un match (115-79) dans la compétition. Vincent Collet fera tourner son équipe, chaque joueur jouant au moins presque dix minutes.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s