Breaking News

Il y a 50 ans, le premier match NBA des Seattle SuperSonics

Franchise History

Il y a 50 ans, une nouvelle franchise NBA faisait son apparition sur les parquets NBA : les Seattle SuperSonics. Cette équipe jouait son tout premier match de son histoire face aux San Francisco Warriors. Des débuts manqués avec une lourde défaite 144-116.

Alors que la rumeur d’un retour d’une franchise à Seattle court, la ville de l’Etat de Washington a surgit en NBA en 1967. L’équipe est alors dénommée les SuperSonics. Pourquoi ce surnom ? Tout simplement en référence à l’activité aérospatiale de la ville et spécifiquement son Boeing Supersonic Transport. A ce moment-là, cette ville américaine se dote d’une première franchise de sport collectif. Viendra ensuite les Seattle Seahawks en NFL et les Seattle Mariners en MLB.

UNE DÉFAITE DE 28 POINTS

Propriétaire des Seattle SuperSonics cette année-là, Sam Schulman, a pu voir de ses propres yeux la toute première rencontre jouée par sa franchise. Le 13 octobre 1967, les joueurs de Seattle coachés par Al Bianchi ont marqué leurs tous premiers paniers contre les San Francisco Warriors, une équipe qui portera le nom des Golden State par la suite. Ce jour-là, au Cow Palace (salle omnisports située à Daly City en Californie ouvert an avril 1941), deux joueurs vont se distinguer du coté de Seattle : Walt Hazzard qui scora 30 points et son coéquipier Tom Meschery ex-joueur des Warriors 26 unités couplés à ses 11 rebonds. En dépit de la grande forme en attaque de ces deux joueurs, Seattle a perdu la rencontre de 28 points : 144-116.

Et dire que Meschery voulait stopper sa carrière et rejoindre Peace Corps en Corée du Sud (une agence indépendante du gouvernement américain, créée le 1er mars 1961 par John Fitzgerald Kennedy, dont la mission est de favoriser la paix et l’amitié du monde). Les volontaires du Peace Corps travaillent de concert avec des gouvernements, des écoles, et des entrepreneurs sur des sujets comme l’éducation, la santé, le VIH/SIDA, les affaires, la technologie de l’information, l’agriculture et l’écologie. Finalement, Meschery avait trouvé un bel accord financier pour rester en NBA et endosser le maillot de Seattle.

Sur ce premier match dans l’histoire de Seattle, Dorie Murrey qui faisait partie de cette équipe, s’en souvient comme il le confiait au seattlepi.com : « je n’avais jamais été au Cow Palace. Et je me demandais « c’est quoi ce bordel . C’est une basse-cour ».

Une semaine plus tard, le 20 octobre, Seattle enchaîna un second revers pour leur premier match à domicile au Center Coliseum face à une autre nouvelle franchise de la NBA en 1967 : les San Diego Rockets. Score final 121-114. Le lendemain, ces deux équipes se retrouvèrent. Le résultat pour les Sonics sera alors tout autre. Seattle s’arracha sur le terrain pour glaner son tout premier succès dans le championnat nord-américain. Succès 117-110 après prolongation. Des efforts qui ont payé.

DEUX ROOKIES DISTINGUES

Le premier effectif des Seattle SuperSonics dans l’histoire était composé de 3 rookies et 9 joueurs issus de la draft expansion (ces joueurs sont choisi en provenance d’autres équipes NBA et qui n’ont pas été protégées par celles-ci)

POSTE NUMERO JOUEUR TAILLE POIDS DATE DE NAISSANCE COLLEGE
Meneur 42 Hazzard, Walt 1.88 84 kg  15/04/1942  UCLA
Interieur 10 Akin, Henry  2.08  102 kg 31/07/1944 Morehead State
Arrière 11 Kron, Tommy  1.96  91 kg 28/02/1943 Kentucky
Ailier 43 Lott, Plummer  1.96  95 kg 11/12/1945 Seattle
Interieur 14 Meschery, Tom  1.98  98 kg 26/10/1938 Saint Mary’s
Interieur 41 Murrey, Dorie  2.03  98 kg 07/09/1943 Detroit
Interieur 24 Olsen, Bud  2.03  100 kg 25/07/1940 Louisville
Interieur 45 Rule, Bob  2.06  100 kg 29/06/1944 Colorado State
Arrière 44 Thorn, Rod  1.93  88 kg 23/05/1941 West Virginia
Ailier 33 Tucker, Al  2.03  86 kg 24/02/1943 Oklahoma Baptist
Meneur 12 Weiss, Bob  1.88  82 kg 07/05/1942 Penn State
Pivot 15 Wilson, George  2.03  102 kg 09/05/1942 Cincinnati

Dans ce roster, parmi les rookies, Al Tucker et Bob Rule, draftés respectivement en 6ème et 19ème position de la draft, font partie de la meilleure équipe de rookies en 1967. Les stats moyennes des deux jeunes joueurs de l’époque sont éblouissantes : Tucker (13,1 points, 7,5 rebonds et 1,4 passe), Rule (18,1 points, 9,5 rebonds et 1,2 passe). Bonne pioches pour les SuperSonics.

Pour leur première saison NBA et une moyenne d’affluence dans la salle du Coliseum de plus 6500 spectateurs, le bilan sportif est plus que très négatif tout au long de la saison régulière : 23 victoires et 59 défaites. Mais Seattle connaîtra des jours meilleurs et la consécration avec le titre de champion NBA en 1979 face aux Washington Bullets.

Retrouvez plus de Basket Retro sur





About Richard Sengmany (425 Articles)
Découvrant le basket dans les années 90 grâce à la diffusion des matchs NBA sur Canal+, je rédige depuis plus de dix ans des articles sur la balle orange, sur d'autres disciplines sportives et la culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s